AMADOU HAYA SANOGO, LORS DE SON MEETING À SÉGOU

“Je n’ai jamais négocié ma libération… Allez-y leur demander pourquoi ils m’ont libéré”

Poursuivi depuis 2013 pour “assassinats” dans l’affaire bérets rouges, le Général Amadou Haya Sanogo et co-accusés ont retrouvé la liberté, le lundi 15 mars dernier, suite à l’application de la Loi d’Entente Nationale (LEN) par la Cour d’Appel de Bamako.

Ce samedi 27 mars 2021 à Ségou, où il a tenu son premier discours public, depuis le début de l’affaire, Amadou Haya Sanogo a laissé parler son cœur. Il a répondu à ses détracteurs qui pensent qu’il aurait bénéficié de la clémence de la justice malienne. C’était en faveur d’un meeting géant organisé par le club Amadou Haya Sanogo de Ségou. En présence d’une foule acquise à sa cause et des autorités locales, le Général Amadou Haya Sanogo a laissé parler son cœur.”Aucun argent ne peut rassembler les gens pour un tel évènement”, a-t-il lancé au début de son discours avant de répéter à plusieurs fois: “je suis là!”. Dans son discours, le Général Amadou Haya Sanogo s’est présenté comme un homme qui en avait dans le cœur et dont on a privé de s’exprimer depuis plusieurs années. L’occasion (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 29 MARS 2021

DEMBA KONTE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *