FONDS AU PROFIT DES VICTIMES

LES CHOSES SE PRECISENT  QUANT A LA REPARATION SYMBOLIQUE DES PREJUDICES SUBIS PAR AHMAD AL FAQI

  Placée sous la haute présidence de son Excellence M. Bah N’DAW, Président de la Transition et Chef de l’Etat,  L’hôtel Radisson Connection de Bamako a servi de cadre hier lundi 29 mars 2021 aux organisateurs de ce grand événement pour donner tous les détails aux hommes de médias. Les principaux animateurs de cette conférence de presse étaient la présidente du fonds au profit des victimes, Mme Doumbia Mama Koita, du Directeur Adjoint de l’UNESCO, Xing Qu, de Dr Madou Diallo directeur des organisations internationales du Ministère des affaires étrangères et du  Procureur Fatou Ben Souda.

En effet cette cérémonie de réparation symbolique du préjudice subi par les victimes de crimes de guerre commis par Ahmad Al Faqi Al Mahdi à Tombouctou en 2012 est organisée par le Fonds au profit des victimes et le Gouvernement du Mali, en collaboration avec la cour pénale internationale et l’UNESCO. Pour la présidente du fonds au profit des victimes, Mme Doumbia Mama Koita, « cette cérémonie est une première en ce qui concerne les réparations pour les victimes de crimes commis contre des biens culturels. Elle consiste en la remise d’un euro symbolique à la communauté malienne, à travers le chef de l’Etat, et à la communauté internationale, à travers l’UNESCO, et constitue une occasion unique de reconnaître la valeur exceptionnelle du patrimoine et les conséquences que leur (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 30 MARS 2021

Alpha C. SOW

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *