essay on sole how many pages is a 2000 word essay double spaced business plan how to prepare itec body electrical case study examples hospitality customer service cover letter thesis statement on famous person
sam. Juil 31st, 2021

MODIBO SIDIBE, PRESIDENT DES FARE AN KA WULI, AU « GRIN » DU MPS

Personne ne gérera plus le Mali comme bon lui semble

Sur invitation du Mouvement des Populations Silencieuses (MPS) qui a pour président  le génie en informatique, M. Zégué Moussa Diarra et parrain, M. Sory Kèmèsso, le président des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE An Ka Wuli), M. Modibo Sidibé était au « grin » de cette organisation, le week-end dernier, à Hamdallaye ACI-2000.

Selon  Zégué Moussa Diarra, « chacun a un compte à rendre face à l’histoire. Si les uns et les autres sont exacerbés, il y a des hommes et des femmes qui ont les atouts nécessaires pour relever le défi. »

  Pour lui, « il y a des gens qui se battent à fond pour le Mali et des gens qui se battent pour les fonds du pays ».

M. Diarra a insisté sur l’intégrité dans la gestion des affaires publiques et une véritable lutte contre la corruption. Il a rassuré que le MPS ne croisera jamais les bras face à la dérive. Aux dires de Zégué Moussa Diarra, « l’Homme d’Etat, c’est celui qui rêve pour les générations futures ».

C’est pourquoi, il a mis l’accent sur le Projet de Société Mali Horizon 2030 de Modibo Sidibé. Il pense que personne n’a entendu le nom de Modibo Sidibé dans une affaire de corruption ou de détournement de fonds. Selon lui, « Modibo Sidibé, c’est peu de parole, mais beaucoup de concret ». Le président du MPS a noté qu’ils ne sont pas pour la quantité, mais la qualité. Le parrain du MPS, M. Sory Kèmèsso a surtout fait des prières et des bénédictions pour la paix, la stabilité, la réconciliation et l’apaisement au Mali. 

A cette occasion, les participants ont mis l’accent sur le problème d’insécurité, d’injustice, du foncier, d’instabilité politique et sociale, de la carte NINA, de l’or, de l’éducation. Selon Modibo Sidibé, chacun doit (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 30 MARS 2021

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *