DISTINCTION DE L’IMAM MAHMOUD DICKO

ISSA DIARRA ECOPE DE 10 ANS D’EMPRISONNEMENT FERME

La Cour d’Assises, dans son audience du 30 mars 2021, a tranché une affaire  d’incendie volontaire et meurtre. L’accusé était un certain Issa Diarra. Déclaré coupable, il a été condamné à la peine de 10 ans de prison ferme sans avoir des circonstances atténuantes.

Il ressort de l’arrêt de renvoique  : à  Diabani, commune rurale de Nouga, cercle de Kangaba, dans la nuit du 17 Août 2016, aux environs de 02 heures du matin pendant que mademoiselle Hadiaratou KONE dormait profondément dans sa hutte, un intrus fit éruption. Il versa par terre un liquide qu’il enflamma avant de s’éclipser. Toute la hutte prit feu et fût entièrement consumée.Mademoiselle Hadiaratou KONE cria au secours et eût toute la partie dorsale de son corps brûlée par les flammes. Elle fût évacuée å l’hôpital de Kangaba.

Soumise plus tard à un traitement thérapeutique, elle succomba à ses blessures le 07 Novembre 2016. Hadiaratou, ayant dénoncé auparavant (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 31 MARS 2021

Gaoussou TANGARA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *