application letter for post of manager essay on call a spade a spade drag strip business plan length of thesis statement my favorite sportsman essay in hindi
ven. Juil 30th, 2021

VISITE DES MINISTRES DES ARMEES DE LA FRANCE, DE L’ESTONIE ET DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE AU MALI

LE CONSTAT  SUR   « LA PLEINE CAPACITE OPERATIONNELLE DE LA TASK FORCE TAKUBA »

Trois ministres  en charge de la défense de l’Europe  viennent de boucler une visite de 48 heures au Mali. La délégation ministérielle conduite par Mme Florence Parly  de la France   a fait le constat de  la  pleine  capacité opérationnelle de la Task Force Européenne ‘’ TAKUBA’’.

Il était espéré de voir le groupement Takuba atteindre sa pleine capacité opérationnelle [FOC, pour « Full OperationalCapability »] à l’automne 2020. Mais en raison du temps pris pour réunir les contributions, cet objectif fut reporté au début de l’année 2021.

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en novembre 2020, le général Stéphane Mille, sous-chef « à l’État-major des armées Opérations »[EMA], affirma que Takuba atteindrait sa pleine capacité opérationnelle « à l’été 2021 ». Et il ajoute  : « Nous aurons alors un vrai dispositif reposant sur une Task Force associant des Français, des Estoniens, des Tchèques et des Suédois. Cela témoigne de la volonté de nos partenaires européens de s’engager dans la zone. Cela donne lieu également à beaucoup de discussions sur l’organisation et les moyens attendus. Les hélicoptères et le soutien médical sont des capacités critiques ; ils sont indispensables pour des engagements de combat. »

En effet la Task Force européenne est pleinement en mesure de conduire ses opérations au sein de l’opération Barkhane. Cette étape est majeure d’un point de vue tactique et opérationnel.

« il s’agit également d’un symbole fort : des militaires européens combattent ensemble au Sahel contre les groupes armés terroristes » , souligne le ministère des Armées, pour qui ce déplacement, « dans un format rare car regroupant plusieurs ministres européens, témoigne de l’implication grandissante des Européens pour la stabilité du Sahel ainsi que leur détermination à poursuivre le combat face aux groupes armés terroristes aux côtés du Mali. »

En juin 2019, lors d’un déplacement au 4e Régiment d’hélicoptères de forces spéciales [RHFS], la ministre des Armées, Florence Parly, avait appelé les pays européens à s’engager au Sahel aux côtés de la France en mobilisant leurs forces spéciales pour accompagner les armées locales au combat contre les groupes (….)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 02 AVRIL 2021

Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *