AHMADA AG BIBI À PROPOS DES NÉGOCIATIONS AVEC LES DJIHADISTES

«Les autorités de Transition ont payé 02 millions d’euros pour libérer Soumaïla Cissé»

Ancien collaborateur d’Iyad Ag Ghali  au sein du groupe terroriste Ansardine, l’ex député   d’Abeïbara Ahmada Ag Bibi   est favorable à la négociation  du Gouvernement avec les terroristes. Il l’a fait savoir sur les ondes  de RFI au cours d’un entretien dans lequel, il est revenu sur la négociation qui a abouti à la libération de feu Soumaïla Cissé  et d’autres otages occidentaux. Pour  celui qui est  désigné   comme étant ‘’ très proche’’ de certains  éléments terroristes, ‘’ Il faut trouver la paix, il faut que les Maliens se parlent entre eux, que ce soit les jihadistes ou de l’autre côté…’’. Pour ce faire,  il s’est dit  disponible à conduire une mission  de négociations si l’Etat  lui fait   la proposition. Se prononçant sur les chiffres  variant de 10 à 30 millions d’euros  à titre de rançon, Ahmada Ag   Bibi  trouve  que ‘’ ce n’est pas vrai. Ce ne sont pas ces chiffres. Je sais que les autorités de transition ont payé deux millions d’euros pour libérer Soumaïla’’.

Ahmada Ag Bibi  et le colonel Ibrahim SANOGO  étaient les principaux  négociateurs  du Gouvernement pour la libération de  feu  l’honorable Soumaïla Cissé.  Les projecteurs étaient surtout braqués  surAhmada Ag BIBI qui a été  nommément   cité comme   acteur majeur dans la libération des otages.   Il     a  affirmé que c’est une enveloppe de 02 millions d’euros  soit près  d’ un milliard et demi de  FCFA qui a été  payée  aux  terroristes pour obtenir la libération de feu  l’ex chef de file de l’opposition  .A cette enveloppe s’ajoute le relâchement de 190 personnes selon, Ag Bibi.’’ Au début, il y en avait le double, 300 et quelques. Ça n’a pas marché. C’est une négociation. Tu ne peux pas avoir tout ce que tu veux, donc il y a des concessions, et voilà.  (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 06 AVRIL 2021

Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *