forecasting at hard rock cafe case study answers my grandmother essay for class 1 facebook it's all about the money case study plasma essay fall of the aztec empire essay
jeu. Juil 29th, 2021

PROBLÉMATIQUE DES JEUNES FILLES ET FEMMES MIGRANTES TRAVAILLEUSES DOMESTIQUES

L’ADDAD, LES SYNDICATS ET LES ORGANISATIONS DE LA SOUS-REGION SE CONCERTENT À BAMAKO

Sur invitation de l’Association de Défense des Droits des Aides Ménagères et Domestiques (ADDAD-Mali), depuis hier jeudi 8 avril 2021, les représentantes de 8 pays et des syndicats se concertent à Bamako. Cette concertation prendra fin aujourd’hui vendredi 09 avril 2021 à la Cité des Enfants.

Ces Assises qui regroupent des représentantes des ADDAD du Mali, du Burkina-Faso, du Benin, du Togo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Sénégal, de la Gambie visent à : « créer une alliance sous- régionale avec les syndicats pour mieux protéger les filles migrantes,  travailleuses , domestiques ; s’approprier des expériences des uns et des autres ; renforcer les capacités des ADDAD en termes de syndicalisme ; trouver des stratégies communes pour la ratification de la convention 189 de l’OIT par les pays. 

Pendant ces deux jours, plusieurs thèmes seront développés comme : l’intervention de l’ADDAD sur le parcours et les conditions de vie des filles travailleuses domestiques ; la présentation générale sur l’ADDAD ; la communication des syndicats ; la présentation de la convention 189 de l’OIT ; l’évaluation des centres d’intérêt commun ; le rôle et les expériences des organisations participantes à la protection des filles travailleuses domestiques ; la création des alliances (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU VENDREDI 09 AVRIL 2021

Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *