the service-quality audit a hotel case study sample application letter for procurement position university of california mfa creative writing literature review of osteoarthritis public affairs business plan essay community development a sound business plan
mar. Mai 18th, 2021

YOUSSOUF TOLOBA REJETTE LA MÉDIATION DES LEADERS RELIGIEUX ENTRE DAN NA AMASSAGOU ET LES DJIHADISTES

 « Toute personne qui se présentera devant nous  au nom de la religion sera considérée  comme  djihadiste »

Le chef d’Etat-major du groupe d’autodéfense Dan Na Ambassagou vient de s’exprimer une nouvelle fois sur la situation  du centre.  Parlant d’une  éventuelle négociation avec les jihadistes à l’image de celle  qui  vient de se dérouler à Farabougou, Youssouf TOLOBA  exclu toute  implication des leaders religieux au nom  de la religion. « ici à Bandiagara nous allons accepter de recevoir et de discuter avec tout citoyen, pourvu que cet individu se dise être un Malien tout court et non un imam ou un marabout. Personne ne va nous enseigner la religion, il faut que les gens apprennent que ce ne sont pas les leaders religieux de Bamako qui ont amené la religion ici à Bandiagara » dira-t-il.

  Les liens sont timides entre Youssouf TOLOBA  et  les autorités politiques depuis  l’annonce par le  Gouvernement de la dissolution de Dan Na  Ambassagou.  Le chef d’Etat-major du groupe d’autodéfense   n’est surtout pas d’accord que certaines localités du centre notamment, du pays dogon  soient  laissées à la merci des terroristes. Il avait déjà lancé deux ultimatums au   Gouvernement afin qu’il puisse procéder au déploiement des soldats sur l’ensemble des localités du centre.  Par la suite, il a reçu la visite du ministre de la Réconciliation Nationale  Colonel Major Ismaël Wagué en mars dernier pour  parler de  la situation. 

Youssouf TOLOBA  estime que de la  date de sa rencontre avec le Ministre Wagué à nos  jours,  les attaques n’ont pas cessées :  « Nous encourageons ainsi les Famas et les Dozos à poursuivre le combat pour la sécurité du pays afin  de trouver la paix », dira-t-il.  Evoquant l’accord entre les populations et   les groupes   (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU VENDREDI 09 AVRIL 2021

MAHAMANE TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *