obesity in us essay print thesis murah application letter for the post of poll clerk how to write a good personal statement letter application letter for lost of id card
mer. Juin 16th, 2021

CHERIF Z HAIDARA DU SYNDICAT NATIONAL DES CHAUFFEURS ET CONDUCTEURS ROUTIERS DU MALI

’ Notre patience a des limites, nous demandons l’application de l’article 30 faute de quoi, nous  partons en grève illimitée ‘’ 

Le secrétaire général adjoint du syndicat national des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali  a animé un  point de presse hier  lundi 12 avril 2021  au siège du SYNACOR   pour évoquer certaines difficultés auxquelles  les chauffeurs font face. M. Chérif Zakaria HAIDARA     était assisté de plusieurs membres du bureau dont le secrétaire administratif, le chargé des  affaires extérieures    ainsi  que  le chef de la cellule de communication.    Le Synacor    a rappelé la lenteur contrastée dans la mise en œuvre  de plusieurs accords signés  dont l’article 30 du  décret n°0096/P-RM du 19 février 2020 fixant ‘’ les modalités d’application de la loi régissant la profession de transporteur routier ‘’.

 Dans ses propos introductifs, le secrétaire général adjoint du Bureau National du Synacor  a   tenu à rappeler que  son bureau  subit une forte pression des  membres   qui   souffrent de certaines situations liées à leur travail. Il  a indiqué  tout d’abord que   les lois sont faites pour être  respectées et que cela n’est malheureusement pas   le  cas,   . C’est dans ce contexte que pour lui,  cela fait  plusieurs années que les plus hautes autorités du pays ont pris des mesures  régissant le secteur. « Dans l’arrêt du 19 février, ce qui nous intéresse, nous les chauffeurs et conducteurs, c’est l’article 30 ans. Le nouveau ministre des transports a promis de nous aider, nous souhaitons qu’il y  arrive, c’est quelqu’un qui a la tête sur les épaules. Donc nous attendons  voir.  Nous avons été  longtemps patients  mais, notre patience a des limites. Nous demandons l’application  de l’article 30,  la règlementation de la grille salariale  ainsi que la question  du taux  de freinte  de routes.  Sans l’application de ces trois points dans un délai raisonnable, nous allons déclencher, une grève illimitée’’, a expliqué M.HAIDARA.

à propos de l’article 30, il est dit que ‘’Tout véhicule de transport routier de marchandises, de personnes ou de voyageurs doit avoir å son bord   : une carte de transport en cours de validité; un certificat d’immatriculation du véhicule; le cas échéant, le document justificatif de la location du véhicule avec ou sans chauffeur; une attestation ou une police d’assurance en cours de validité, couvrant la responsabilité civile du transporteur envers les tiers et les personnes transportées ; une attestation d’assurance facultative pour les marchandises transportées ; un certificat de visite technique en cours de validité; la vignette de l’année en cours ; la carte d’affiliation du conducteur du véhicule à la sécurité sociale; pour les véhicules de transport de marchandises, les lettres de voiture ou les récépissés correspondant å leur chargement pour le transport pour compte propre ; pour les véhicules affectés au transport public de personnes ou de voyageurs, la feuille de route ou la liste nominative des voyageurs ».

 De l’entendement du M. Koumaré, membre du (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU VENDREDI 09 AVRIL 2021

MAHAMANE TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *