elderly essay in english sample application letter for process server rise of artificial intelligence essay upsc soal essay g30s pki hurricane sandy essay
lun. Sep 27th, 2021

RÉDUCTION DE LA VIOLENCE COMMUNAUTAIRE À TÉNENKOU ET DIAFARABÉ

LA MINUSMA LANCE DEUX PROJETS D’UNE VALEUR DE 134 MILLIONS DE FRANCS CFA

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) vient de contribuer à l’émergence d’une jeunesse en proie à l’endoctrinement des groupes terroristes. Il s’agit des jeunes de la commune de Ténenkou et Diafarabé. Le premier projet vise à réhabiliter le stade de Ténenkou et le second porte sur la formation professionnelle et la dotation en kits de 165 jeunes à risque de radicalisation violente.

Le lancement officiel de ces deux projets s’est déroulé, le vendredi 9 avril dernier, à Mopti. À noter que le coût total de ces deux projets, réalisés par la Section de la Réforme du Secteur de Sécurité du Désarmement, de la Démobilisation, de la Réinsertion (RSS-DDR) de la MINUSMA, s’élève à plus de 134 millions de francs CFA.

Dans son compte rendu, la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) souligne à propos de la rencontre que la cérémonie de lancement de ces projets a eu lieu lors d’une mission intégrée du bureau régional de la MINUSMA associé au Gouverneur de la région de Mopti dans le cadre de sa première visite officielle aux 15 936 habitants du cercle de Ténenkou.

Le premier projet relatif à la réhabilitation du stade de Ténenkou et, mis en œuvre par l’ONG Enda Mali, concerne la réfection des trois différents terrains de jeux (football, volleyball, basketball) et de la piste d’athlétisme. La réhabilitation des vestiaires, ainsi que la construction d’un mur de clôture et d’un bloc de toilettes sont aussi prévus.

Afin d’assurer la mise à disposition d’un stade fonctionnel, la MINUSMA prévoit enfin l’installation de lampadaires autour des aires de jeux de basket-ball et de volley-ball. Au-delà de la réhabilitation des infrastructures sportives du cercle de Ténenkou, ce projet sert de point d’ancrage à «l’implication des jeunes dans la promotion de la cohésion sociale et le vivre ensemble pour réduire les conflits communautaires et prévenir d’éventuels recrutements par des groupes armées», a souligné, M. Djekou BROU, Chef (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MERCREDI 14 AVRIL 2021

MAHAMANE TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *