case manager cover letter pastor application letter sample about quit india movement essay in hindi case study co to znaczy weight loss camp business plan elaborar mi curriculum vitae formato
mer. Juin 16th, 2021

MAMADOU SYLLA, SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE LA SECTION URD DE SEGOU ET 1ER VICE-PRESIDENT DE LA FEDERATION REGIONALE

« À l’URD, il n’y a pas de premier ou de dernier arrivant. Tous sont traités au même pied d’égalité »

Après la tournée, à Ségou, du Vice-Président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), le Professeur Salikou Sanogo (du 9 au 10 avril 2021), nous avons approchés, le Secrétaire Général adjoint de la section URD de Ségou et 1er Vice-Président de la Fédération régionale, Mamadou Sylla afin qu’il évoque avec nous le passage du Pr Salikou Sanogo à Ségou qui selon nous n’a pas eu assez d’échos.

À notre question de savoir ce qui n’a pas marché pour qu’il n’y ai pas eu assez d’échos de la mini-tournée du Premier Vice-Président de l’URD à Ségou, Mamadou Sylla répond: « Oh que si… ! Il y a eu des échos, seulement les nouvelles mesures de lutte contre la pandémie à coronavirus décrétées par le Conseil National de Défense du vendredi 9 Avril 2021, a mis un bémol dans notre stratégie de communication. Comme vous l’avez déjà souligné, le vice-président, Professeur Salikou Sanogo était effectivement dans la région de Ségou pour une série d’activités. Accueillie chaleureusement, le vendredi 9 Avril, par une forte mobilisation à Banankoroni, la délégation de l’URD a été escortée par un gigantesque champ de foule jusque dans la ville de Ségou. Dans la Cité des Balanzans, elle a procédé à des salutations d’usage. Le samedi 10 Avril, le Professeur Salikou Sanogo a mis le cap sur Markala accueilli par une forte délégation. Dans la cité ouvrière, le Vice-président a procédé à l’inauguration du nouveau siège flambant neuf et équipé du parti ». Il s’agit là, selon plusieurs sources que nous avons approchées après Mr Sylla, « d’un geste de Mamadou Igor Diarra, l’enfant du terroir qui vient de déposer armes et bagages à l’URD, il y a environ un mois. Comme une démonstration de force, une foule impressionnante composée de Markalais et de villages environnement ont réservé à la délégation du Professeur Sanogo un accueille à la hauteur de l’engagement de leur idole (Igor) pour la ville de Markala.

Pour la petite histoire, c’est Igor, le PDG de la Banque Internationale pour le Mali (BIM) de 2006 à 2008 qui amena cette banque à Markala, après Ségou. C’est aussi Igor, Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau de 2008 à 2011 qui a été à l’origine de l’électrification des voies publiques de Markala. C’est encore Igor, Ministre de l’Economie et des Finances de 2015 à 2016 qui a également été à l’origine du bitumage de la voie publique ralliant les deux principaux quartiers de Markala à savoir Diamarabougou et Kirango long d’environ 5km. Ce n’est pas tout, c’est encore lui Igor qui a enfin été à l’origine de la construction des nouveaux bureaux de la gendarmerie de Markala. Ainsi, l’on comprend aisément cette détermination des populations de Markala et environnant à réserver un accueil digne de ce nom à la délégation de l’URD.  C’est dans une atmosphère bonne enfant que celle-ci est retournée à Ségou pour une Conférence régionale, d’échange avec différentes sections de la région. La rencontre a eu lieu dans la salle de mille places de Tingnètigiba Danté pleine à craquer. Après les échanges d’information sur la vie du parti et celle du pays, le Vice-président Salikou, selon notre interlocuteur Mamadou Sylla, « a demandé aux militants du parti de la poignée main de resserrer davantage les rangs et de renforcer les partis en laissant la porte ouverte à tous ». Car, dit-il : « chez nous à l’URD, il n’y a pas de premier ou de dernier arrivant. Tous sont traités au même pied d’égalité ».

La conférence régionale, d’après Mr Sylla, a pris fin avec des motions de remerciements. D’abord à l’endroit des Autorités de la Transition pour des efforts ayant aboutis à la libération de feu Soumeyla Cissé. Ensuite, pour la mise en œuvre d’une synergie d’action devant aboutir à une transition réussie. Un tableau d’honneur a été décerné à la veuve de Soumi pour sa sagesse et son courage durant les longs mois d’épreuves.

Enfin la conférence a demandé à toutes les forces nationales et internationales d’assister les vaillants soldats maliens dans leur lutte contre le terrorisme, le Djihadiste et l’extrémisme.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 15 AVRIL 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *