characteristics of good cover letter regret thesis essay on serious movies pandemic essay example soal essay alkali dan alkali tanah business plan income expenses
mar. Mai 18th, 2021

REFORMES POLITIQUES ET INSTITUTIONNELLES AU MALI

MOHAMED ALHOUSSEYNI TOURE EST NOMME SECRETAIRE PERMANENT DU COMITE D’ORIENTATION STRATEGIQUE (COS)

A la suite d’une rencontre le 15 mars 2021 au centre international de conférence de Bamako (CICB) entre le premier ministre de la Transition Moctar Ouane et les forces vives de la nation notamment les représentants des partis politiques, des syndicats, de la société civile et les groupes signataires de l’accord d’Alger, il a été décidé de mettre en place un comité d’orientation stratégique (COS). Ce comité est une réponse à la pertinente proposition d’un cadre de concertation et d’échanges avec les acteurs politiques et sociaux pour nourrir la réflexion du gouvernement et l’aider dans l’action, avait indiqué le premier ministre. Ainsi, Mohamed Alhousseyni Touré, est nommé secrétaire permanent de cet organe par le premier ministre à la suite d’un décret datant du mardi 13 mars 2021. Ce technocrate a été secrétaire général à la présidence entre 2013 et 2016 sous le régime d’Ibrahim Boubacar Keita.

En effet, la création de ce comité, consacré aux réformes politiques et institutionnelles, poursuit un triple objectif : créer un cadre inclusif d’échanges et de réflexions sur les réformes politiques et institutionnelles à mener pendant la Transition ; impulser une dynamique et orienter la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles ; assurer la coordination et le suivi dans la conduite des réformes majeures à mener dans les domaines politique et institutionnel, conformément à la feuille de route de la Transition et sur la base des leçons tirées des précédentes initiatives.

Le comité, qui se veut un organe consultatif et inclusif, sera composé de représentants des formations des syndicats, politiques, des mouvements signataires de l’Accord, des organisations faîtières des femmes et des jeunes ainsi que des représentants des régions et des autorités coutumières et religieuses. Après consultations des différentes parties prenantes et sur leurs propositions, le premier ministre (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 15 AVRIL 2021

IBREHIMA KONTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *