lyrical essay about friendship graduate application essay curriculum vitae ejemplos hechos en ingles joy of playing outdoor games essay life coaching business plan examples english speaking policy thesis cover letter sample for advertising agency
lun. Août 2nd, 2021

INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN PÉRIODE DE SOUDURE

 PLUS DE 5 MILLIONS DE PERSONNES SERONT TOUCHÉES AU MALI SELON LE PAM 

A cause de l’insécurité et la pandémie du COVID-19 qui ont des effets néfastes sur  les activités socio-économiques et la baisse de revenus du coton, plusieurs zones du Mali sont confrontées à l’insécurité alimentaire. Selon une analyse du programme alimentaire mondial (PAM), plus de 5 millions de personnes seront en insécurité alimentaire au Mali durant la période de soudre comprise entre juin et Aout 2021 cette année.

Selon cette analyse, en situation courante de mars à mai 2021: 29 847 personnes sont en phase urgence (rouge) soit 0,14% de la population totale ; 837 144 personnes sont en phase crise (orange) soit 3.97% de la population totale. Le nombre de personnes se trouvant en phase sous pression (jaune) est de 3 256 239 personnes soit 15,42% de la population totale.  En situation projetée de juin à août 2021 : 61 504 personnes soit 0,29% de la population totale sera en urgence (rouge); 1 245 569 personnes soit 5.90% de la population totale sera en crise (orange). Le nombre de personnes se trouvant dans la phase 2 (sous pression, jaune)est de 4 084 276 personnes soit 19.35% de la population totale du pays.

La situation nutritionnelle selon la médiane MAG ,la période de soudure reste préoccupante dans le pays à cause entre autres des mauvaises pratiques alimentaires, du déficit alimentaire, de l’insécurité civile qui limite l’accès aux services sociaux de base et la prévalence élevée aux maladies liées aux mauvaises conditions d’hygiène. L’accès à l’eau potable reste limité dans bon nombre de localités du pays, indique la même analyse. Des mouvements inhabituels de populations en lien avec la persistance de l’insécurité se poursuivent dans les régions du centre et du nord (Mopti, Gao, Ségou, Tombouctou et Ménaka). A la date du 31 janvier 2021, les PDI sont estimés à 64 015 ménages pour 346 864 personnes (DTM, février 2021) et principalement dans la zone du Liptako Gourma.

En phase courante de mars à mai 2021: 6 zones sont en phase crise (orange) notamment Bankass, Bandiagara, Koro-zone inaccessible, (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MARDI 27 AVRIL 2021

IBREHIMA KONE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *