poly house business plan creative writing classes hertfordshire agricultural development in india essay in hindi cover letter entry level mechanical engineer i can't find my sims homework
lun. Sep 20th, 2021

NOTE DU 1ER TRIMESTRE 2021 DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS ET ABUS DE DROITS DE L’HOMME AU MALI

182 CAS ATTRIBUÉS AUX TÉRRORISTES, 37 AUX GROUPES SIGNATAIRES, 117 AUX MILICES, 58  AUX FAMAS ET 27 CAS ATTRIBUÉS A BARKHANE

La Minusma vient de publier son premier rapport de l’année 2021 portant  sur les tendances des violations et abus de droits de l’homme au Mali. Pour la période allant du 1er janvier au 31 Mars 2021 , la Division des droits de l’homme et de la protection (DDHP) de la MINUSMA a  enregistré 421 cas de violations des droits de l’homme imputables aux Famas, aux groupes terroristes, aux  partenaires de Barkhane ainsi qu’aux groupes d’autodéfense.

 Les participants à cette mission d’enquête sont les bureaux de la Minusma de  Gao, Kidal, Ménaka, Mopti, Tombouctou et Bamako qui couvre le district de Bamako et les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou et Sikasso, ainsi que les unités thématiques de la Division basées à Bamako. Au cours de la période   concernée par la mission,  le constat fait ressortir que la situation sécuritaire est demeurée préoccupante, marquée par des atteintes aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales impliquant les milices et groupes armés communautaires et les groupes tels que Al Qaeda (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 06 MAI 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

23 thoughts on “NOTE DU 1ER TRIMESTRE 2021 DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS ET ABUS DE DROITS DE L’HOMME AU MALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *