nature my friend essay in english business plan armeria all india critical thinking test 2019 results essay about working out essay on health and hygiene in 300 words writing a research paper graphic organizer no experience cover letter customer service sgn business plan 2019
lun. Sep 27th, 2021

PRÉOCCUPATIONS SOULEVÉES PAR CERTAINES PARTIES PRENANTES AU MEDIATEUR GOODLUCK JONATHAN

L’URGENCE DU CHOIX CONSENSUEL DES ORGANES DE GESTION DES ÉLECTIONS

En vue de faire le point de la situation politique au Mali dans le contexte de la Transition en cours dans notre pays, l’envoyé spécial et médiateur de la CEDEAO au Mali, GoodLuck Ebélé Jonathan était à la tête d’une forte délégation du 09 au 12 mai 2021,.

Il s’agissait d’évaluer les progrès réalisés dans la conduite des affaires de la Nation depuis la mise en œuvre des institutions de la Transition.

Cette occasion a été une opportunité pour GoodLuck Ebélé Jonathan et sa suite de rencontrer le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Bah N’Daw, le président du Conseil National de Transition (CNT), le Colonel Malick Diaw, le vice-président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta et les membres de la Cour Constitutionnelle. Tout de même, GoodLuck Jonathan a échangé avec le Premier ministre, Moctar Ouane, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, le corps diplomatique, les acteurs politiques, les leaders traditionnels et religieux ainsi que la société civile.

A la suite de la visite le médiateur de la CEDEAO au Mali, et sa délégation ont estimé que des progrès remarquables ont été réalisés dans la mise en œuvre des recommandations formulées contenues dans le communiqué final de la première mission d’évaluation du médiateur de la CEDEAO de janvier 2021. Ils ont mis l’accent sur la relance du dialogue entre les forces vives de la Nation à travers le cadre de concertation entre le ministre de l’Administration Territoriale et la mise en place du Comité d’Orientation Stratégique (COS) auprès du Premier ministre. Ils ont touché du doigt la publication d’un calendrier électoral publié le 15 avril 2021 par le MADT et le travail technique du délégué général des élections par rapport au fichier électoral et au chronogramme des opérations électorales subséquentes. Ils ont salué tous les efforts déployés par le gouvernement en vue de créer les conditions propices à l’aboutissement d’une transition.  Tout de même, ils encouragent le gouvernement à poursuivre les efforts (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU LUNDI 17 MAI 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *