mall essay in hindi research paper on merger phrase d'accroche dissertation sur le theatre creative writing outer space nipui essay
mar. Juin 15th, 2021

PLACÉ SOUS MANDAT DE DÉPÔT DEPUIS LE 07 MAI DERNIER

« Ras Bath se porte très bien. Une commission de médiation a été mise en place pour suivre le dossier »

Placé sous mandat de dépôt le 07 Mai dernier suite a une plainte du SAM (Syndicat autonome de la magistrature)  et du SYLIMA (Syndicat libre de la magistrature) pour « délits d’outrage à Magistrats », le célèbre chroniquer et journaliste Mohamed Youssouf Bathily dit  Ras Bath se trouve aujourd’hui à la maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako, en attendant son procès qui a été fixé au 04 Août prochain.

Seulement trois semaines après avoir recouvert la liberté, le Chroniquer Ras Bath se retrouve de nouveau derrière les barreaux cette fois non pas pour « tentative de déstabilisation des institutions de le transition », mais pour « délits d’outrage à magistrats ». En effet les deux syndicats de la magistrature à avoir le SAM et le SYLIMA après avoir pris note des différents propos du chroniqueur lors de ses précédentes émissions, ont décidé de porter plainte contre ce dernier.

Pour s’imprégner des conditions (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 20 MAI 2021

Awa Chouaïdou Traore – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *