store keeper application letter pleasantville summary essay essay questions for jss3 introduction in thesis statement creative writing jobs los angeles
mar. Juin 15th, 2021

MOUSSA MARA À PROPOS DE LA DÉCISION DE LA CEDEAO DE SUSPENDRE LE MALI DE SES INSTANCES

« IL FAUT QUE NOUS CHERCHIONS A SAVOIR CE QUI EST INSCRIT DANS CES TEXTES ET PROTOCOLES DE L’INSTITUTION » 

 Lors de la tenue ce Dimanche  31 Mai 2021 du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la situation du Mali , il a été décidé de la suspension du Mali de ses institutions. Les chefs d’Etat ont en revanche réclamé la nomination « immédiate » d’un « nouveau » Premier Ministre issu de la société civile et la formation d’un gouvernement « inclusif ».

En réaction à ce Sommet Moussa Mara , ancien Premier Ministre et président d’honneur du parti YELEMA s’est exprimé. Joint par la Radio des Nations Unies il a affirmé :« Vous savez sans nul doute que nous avons condamné et nous n’avons pas accepté ce qui s’est passé mais maintenant il faut ouvrir un autre chapitre. Ce qu’il faut comprendre du sommet de la CEDEAO,  c’est que la CEDEAO nous met devant nos responsabilités »   .

Selon lui, « c’est un défi mais ce n’est pas au-dessus de nos possibilités »

Concernant la suspension (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MERCREDI 02 JUIN 2021

ALPHA C. SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *