sample thesis statement about social media research question essay conclusion essay aids in hindi argumentative essay aboriginal business plan for small building construction essay cord science homework ideas for class 5
jeu. Sep 23rd, 2021

LA SECTION RPM DE GAO SE VIDE

LE MAIRE ET SEPT (7) CONSEILLERS ADHERENT A L’ASMA

Le parti Rassemblement pour le Mali (RPM) enregistre de nouveau une démission de plusieurs hauts cadres.  Depuis la perte brutale du pouvoir le 18 août 2020, le parti est en chute libre. Le maire RPM de la commune urbaine de Gao, Dacka Boubacar Traoré  et certains cadres du RPM de Gao, Boussou Albachar Touré de Gadèye, Abdramane Maïga de Boulgoundié et bien d’autres, ont décidé de rejoindre l’ASMA. 

Selon nos informations,  toutes les structures RPM de la commune urbaine de Gao ont rejoint l’ASMA par la même occasion. Selon eux, leurs aspirations politiques s’inscrivent désormais dans l’ASMA et auprès de leur frère Soumeylou Boubèye Maïga. Il a indiqué qu’ils ont fait la déclaration au cours d’une adresse publique au cours d’une Assemblée générale organisée à cet effet au conseil de cercle de Gao.

Si cette grande  formation  politique  qui  était  récemment  la  première force politique du pays est maintenant en chute libre, il faut-il rappeler que depuis l’absence du président  fondateur  du Rassemblement  Pour  le Mali  (RPM), l’ancien  Président de la République du Mali, M. Ibrahim  Boubacar  Keïta, les séries de démission ne font que se multiplier. Depuis cette date, les relations entre le bureau national des tisserands et ces cadres qui viennent de démissionner étaient restées tendues. Il faut toujours noter que depuis la crise née des dernières élections législatives au sein du parti,  l’unité n’est pas au rendez-vous. La tendance qui a soutenu la candidature du député Moussa Timbiné contre celle du très populaire député de Dioïla, Mamadou Magassouba, n’a-t-elle pas boudé les activités du parti ? Le mercredi 5  mai 2021,  l’ancien ministre,  Moulaye Ahmed Boubacar  Haïdara dit Baba Moulaye, membre du bureau politique  national, chargé des questions de développement économique et des politique national, chargé des  questions  de  développement économique et des infrastructures, a à son tour à démissionné du RPM, dont il était membre depuis plusieurs années.  

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU LUNDI 07JUIN 2021

GAOUSSOU TANGARA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *