essay long form grey wolf research paper how much does personal statement matter medical school nursing assistant cover letter a one page concise cover letter examples criminal law case study examples india public health intern cover letter
mer. Août 4th, 2021

GOUVERNEMENT DR CHOGUEL KOKALLA MAÏGA

L’EPM, L’ADEMA-PASJ ET LE PARENA FLOUES?

Nommé le lundi 07 juin 2021, par le Chef de l’Etat, Colonel Assimi Goïta, le vendredi 11 juin 2021, le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga a formé son Gouvernement qui semble soldé par des frustrations au sein des états-majors des formations politiques.

La Coalition ‘’Ensemble Pour le Mali’’ (EPM), l’ADEMA-PASJ et le PARENA ont tenu à faire entendre leurs colères. Toute chose qui prouve que le nouveau Premier ministre,  Dr Choguel Kokalla Maïga qui a en face plusieurs réformes “aura du pain sur la planche”.

Quand même dans ces conditions, il serait extrêmement difficile pour le Chef du Gouvernement et son équipe de “faire bouger les lignes”. 

Sur invitation du Premier ministre, si une délégation de l’Alliance Politique EPM, dirigée par son Président Dr Bokary Treta, a rencontré Dr Choguel Kokalla Maïga, le 10 juin 2021 à la Primature, les responsables de cette Alliance précisent que la liste des membres du gouvernement, rendue publique le vendredi 11 juin, n’a pas reflété l’esprit de la rencontre.

Ils notent que cette situation appelle à des questionnements auxquels ils doivent faire face. De leur côté, les responsables de l’ADEMA-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ)  laissent entendre qu’ils constatent avec regret que la composition du nouveau gouvernement ne reflète pas la promesse d’inclusivité faite avant sa formation et qui avait fait naître l’espoir d’associer les principales forces politiques et sociales à l’action gouvernementale. « L’ADEMA-PASJ espère que le nouveau gouvernement prendra sans délai les mesures nécessaires pour relever les énormes défis de la transition, à savoir la sécurisation de l’ensemble du pays et l’organisation d’élections transparentes, inclusives et crédibles au terme des dix-huit (18) mois que doit durer la transition. À cet égard, l’Adema-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice réaffirme son soutien et son engagement pour la réussite de la transition et invite ses militantes et militants ainsi que ses alliés à rester vigilants et mobilisés pour contribuer au respect des engagements pris devant l’opinion nationale et internationale pour le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU LUNDI 14 JUIN 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *