business thesis title sample essay about defense against discrimination example of classroom action research thesis actions essay business plan example job application letter for the post of housekeeping
ven. Juil 30th, 2021

French Barkhane force soldiers who wrapped up a four-month tour of duty in the Sahel leave their base in Gao, Mali Wednesday June 9, 2021. After France suspended joint military operations with Malian forces after the junta led by Col. Assimi Goita retook control of Mali's transitional government May 24 2021, French President Emmanuel Macron announced at a press conference Thursday June 10, 2021 That operation Barkhane would end and be replaced by support for local partners and counter terrorism. (AP Photo/Jerome Delay)

FIN DE L’OPÉRATION BARKHANE AU MALI

CE QU’AUGURENT LES SIGNAUX

Des menaces de retrait de ses soldats à l’annonce de la fin de  l’opération Barkhane en passant  par  la suspension des opérations militaires conjointes avec les FAMas , la France  vient d’occasionner une rupture dans sa coopération militaire avec le Mali. Si d’aucuns  souhaitent le départ définitif de l’Armée  Française du territoire Malien, le dernier mot reviendrait aux Autorités Maliennes qui lui ont fait appel  pour contrer la menace  terroriste. Sur ce point, la réaction publique du Chef Suprême des Armés,  le Colonel Assimi GOITA   se fait encore attendre   à propos du sujet.

La coopération franco-malienne  est multisectorielle et engage plusieurs  milliards de  FCFA  par an. Sur le plan militaire, la France  intervient au Mali depuis   janvier 2013  suite  à un s o s lancé par  le Président Dioncounda TRAORÉ pour aider  à la libération des  principales régions du Nord sous occupation djihadiste . La coopération s’est encore intensifiée en donnant  naissance à la Task Force Takuba  qui est une  coalition des forces spéciales européennes  et maliennes.  Aussi après   8 ans de présence, la France annonce la fin de l’opération Barkhane. Les raisons sont  motivées par la  crainte de la France qui ne  veut pas d’une  négociation entre les chefs Terroristes  maliens  dont Iyad Ag  Ghali et  Amadou Kouffa . “L’islamisme radical au Mali avec nos soldats sur place ? Jamais de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MARDI 15 JUIN 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *