adb myanmar country operations business plan application letter for electrician sample russian history essay questions essay my favorite scientist ucas personal statement deadline 2020
mer. Août 4th, 2021

MISE EN ŒUVRE ‘’INTELLIGENTE ET EFFICIENTE’’ DE L’ACCORD

LA COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’INCLUSION DIT NE PAS RECONNAITRE CETTE APPROCHE DES NOUVELLES AUTORITÉS DE TRANSITION.

L’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali continue de diviser dans le pays, six ans après sa signature. Si les autorités de la Transition à travers le Premier Ministre Choguel Kokalla Maïga comme bon nombre d’observateurs préconisent une ‘’révision intelligente et efficiente’’ du document, la Coordination des Mouvements de l’Inclusivité, quant à elle dit ne pas reconnaitre cette approche.

De plus en plus de voix se lèvent pour prôner une adoption des mesures correctives pour une application efficace de l’Accord au Mali. L’on se rappelle en 2019, les conclusions issues  du 4ème rapport alternatif citoyen sur la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger qui a couvert la période de juillet à novembre 2019, présentées par la Coalition nationale de la Société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale : « L’accord a été quelque peu précipité et forcé pour que nous puissions aller vers le processus qui doit nous conduire vers la paix. Nous avons demandé une relecture intelligente de l’accord depuis 2018 à (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MERCREDI 23 JUIN 2021

A.A.D – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *