du master's thesis a thesis should be supported in the essay letter writing insurance producer business plan template creative cover letter template
mer. Août 4th, 2021

REJET CATÉGORIQUE DE L’ORGANE UNIQUE DE GESTION DES ÉLECTIONS POUR LA PRÉSIDENTIELLE A VENIR

LE REVERS CINGLANT DE LA CLASSE POLITIQUE INFLIGÉ À CHOGUEL KOKALLA MAÏGA

Contrairement à la voie qu’avait empruntée le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga, la position de la classe politique est claire et nette : ‘’l’Organe unique de Gestion des Elections (OGE) n’organisera pas les prochains scrutins qui consacreront la fin de la Transition dans notre pays’’. Mettant l’accent notamment sur le délai restant de la Transition, une large majorité estime que son effectivité ne sera pas possible, donc propose l’organisation des élections de fin de la Transition par les structures existantes (MATD-DGE-CENI) en renforçant les missions de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Faut-il le rappeler, l’Organe unique de Gestion des Elections (OGE) est une recommandation du Dialogue National Inclusif (DNI). Dans cette dynamique, sa mise en place part de la volonté de rendre beaucoup plus transparentes et crédibles les élections dans notre pays aux yeux de l’ensemble de la classe politique et des partenaires techniques et financiers. Il ressort de l’analyse d’un observateur averti que c’est un luxe électoral  dont la mise en place des structures locales, régionales et nationales prend beaucoup de temps, et demande  énormément de moyens financiers. Nul doute, en cette période transitoire, les caisses de l’Etat ne pèsent pas lourd, alors que les (..)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 02 JUILLET 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *