fare business plan ristorante coping challenges in life essay business plan agribusiness laziness essay definition brooks essay on cnn sample application letter applying for higher position ready essay topics
mer. Août 4th, 2021

EMMANUEL MACRON À PROPOS DU RETRAIT PROGRESSIF DE LA FORCE BARKHANE DU SAHEL :

« Les six prochains mois seront consacrés à une organisation du passage, de l’emprise Barkhane vers l’emprise Takuba et les partenariats. A terme, nous aurons sur le dispositif entre 2 500 et 3 000 hommes » 

Annoncée le 2 avril dernier lors d’une conférence de presse, le président français Emmanuel Macron a enfin donné des précisions sur les modalités de « transformation profonde » de la force Barkhane au sahel. C’était lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la 5eme session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel ce vendredi 9 Juillet.

C’est en présence du président Nigérien Mohamed Bazoum, dont la  visite de travail a coïncidé avec la tenue du sommet, que Emmanuel Macron a donné d’amples explications sur la forme future de la force Barkhane ainsi que les raisons qui ont poussées à aller vers cette évolution.

Selon le président Français, de 2013 à nos jours,  la force Barkhane a connu des succès qui lui permettent aujourd’hui de « lever le pied »,  tout en continuant de « cadrer » les opérations menées conjointement avec les forces militaires locales et européennes présentent au Sahel. Mais en plus, Emmanuel Macron précise que les formes et les modalités de l’appui aux pays du Sahel ont connus plusieurs évolutions depuis 2013,  du fait notamment de l’élargissement de la zone d’action vers les trois frontières. Elargissement qu’il qualifie de « sahelisation » et d’ « internationalisation » des opérations militaires françaises au Sahel. Avec la dissémination et l’évolution de la nature de la menace ainsi que  la nécessité pour les états à imposer leurs présences dans les zones en proie à l’insécurité et au terrorisme, Emmanuel Macron estime le changement de mode opératoire nécessaire ; cela se faisant  en réaffirmant la présence des états dans lesdites zones.  « Le défi est désormais d’amener progressivement dans ces zones un maximum de services aux populations. C’est le sens du sursaut civil que nous avons décidé lors du sommet de N’Djaména et dans lequel le Niger, je dois le souligner, est particulièrement investi » a précisé le président Macron.

EN QUOI CONSISTERA LA NOUVELLE FORME DE LA FORCE BARKHANE ?

Selon les explications du Président Emmanuel Macron, la reconfiguration de la force Barkhane, qui débutera dans les prochaines semaines , consistera à une réduction des empreintes militaires les plus au nord. « Ces fermetures s’étaleront sur le second semestre de l’année 2021 et seront achevées d’ici le début de l’année 2022. Kidal, Tessalit, Tombouctou seront ainsi progressivement dégrafées » a t-il expliqué.  Avec cette diminution des effectifs au Nord Mali, la présence militaire (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 12 JUILLET 2021

AWA CHOUAIDOU TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *