ven. Déc 3rd, 2021

JOURNÉE MONDIALE DE LA POPULATION

LA PRIORITÉ A LA SANTÉ REPRODUCTIVE POUR TOUS

La journée mondiale de la population est célébrée le 11 juillet de chaque année dans de nombreux pays  comme une journée internationale. Cette célébration est une généralisation de cinq milliards marquée le 11 juillet 1987. Le thème   retenu pour cette année est ‘’les droits et les choix sont la solution : en cas de baby-boom ou baby-bust, influer sur les taux de fécondité ne peut se faire qu’en faisant des droits et de la santé reproductive de toutes une priorité’’.

A l’occasion de cette journée internationale, Dr Natalia Kanem, Directrice Exécutive du Fonds des Nations-Unies pour la population, dans son adresse a  fait  savoir que la pandémie de COVID-19 pourrait avoir des conséquences durables sur la population. De ce fait, elle a d’ores et déjà contraint de nombreuses femmes à reporter leur maternité et, en perturbant la prestation des soins de santé, entraîné des grossesses non désirées.

Dans sa déclaration il a été précisé,  bien qu’il ne soit pas encore possible de mesurer avec exactitude l’impact de la pandémie de COVID-19 sur la fécondité, ces tendances ont suscité de vives inquiétudes quant à la fluctuation des cycles de naissance : ‘’Nous devrions toutefois davantage nous alarmer de l’incapacité des femmes à exercer leurs droits et à exprimer leurs choix en matière de sexualité et de procréation, que ce soit en raison de l’interruption des services de santé ou du fait que la discrimination fondée sur le genre les empêche de prendre des décisions concernant l’accès aux soins, l’utilisation de la contraception ou les relations sexuelles qu’elles entretiennent avec leur partenaire’’, lit-on dans sa déclaration

A noter  que les (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 13 JUILLET 2021

GAOUSSOU TANGARA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *