there are many things to do after your spm examination essay congratulations on thesis defense essay community development antithesis essay writing the character of hamlet essay criticize essay example
jeu. Sep 16th, 2021

LE GÉNÉRAL DE DIVISION OUMAR BIKIMO DU TCHAD SUCCÈDE AU GÉNÉRAL DE BRIGADE OUMAROU NAMATA GAZAMA DU NIGER À LA TETE DE L’ORGANISATION

L’étendard de commandement de la Base 100 de Sénou  a servi de cadre à la cérémonie de passation de commandement, ce 30 juillet 2021, au cours de laquelle le Général de Division Oumar Bikimo du Tchad a pris les rênes de la Force Conjointe Anti-terroriste du G5 Sahel.

Du coup, il remplace le Général de Brigade Oumarou Namata Gazama du Niger. Elle a eu lieu en présence du Chef d’Etat-major, 1er  Adjoint du Tchad, le Général de Division Aérienne Gninguengar Mandjita et des responsables militaires du Mali.

Faut-il rappeler que le G5 Sahel ou « G5S » est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, créé lors d’un sommet par cinq États du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Il s’est doté d’une convention signée le 19 décembre 2014 et le siège de son secrétariat permanent est en Mauritanie. Le poste de secrétaire permanent était confié au Niger. Et il se réunit à différents niveaux dont, pour le volet militaire, au niveau des Chefs d’États-majors des Armées. Le  poste de commandement opérationnel de la Force du G5-Sahel depuis  septembre 2017 est à  Mopti, plus précisément à Sévaré, au Mali. 

La responsabilité de cette force dirigée par le Malien Didier Dacko   est remplacée par le Mauritanien Hanena Ould Sidi. Ce dernier est remplacé le 24 juillet 2019 par le Général nigérien Oumarou Namata Gazama. C’est à la suite de tout cela que le Général de Division Oumar Bikimo a été nommé, le samedi 24 juillet 2021, à la tête du G5 sahel et   ce 30 juillet, il a pris fonction au cours d’une brève cérémonie, mais pleine de signification.

Bikima est un routier des opérations de maintien de la paix. Avant le Mali, où il a contribué à stopper la progression des djihadistes qui menaçaient d’occuper tout le territoire, il avait fait ses preuves en Centre Afrique, avec la force tchadienne, dans le cadre de l’opération régionale de la Commission Economique des Etats de l’Afrique Centrale. Né en(…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 02 AOÛT 2021

ALPHA C. SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *