sample of a nursing job application letter citing work in a research paper essay with outline example music production business plan pdf thesis statement finding nemo essay conjunctive adverbs
ven. Sep 24th, 2021

RESONANCE DE L’OCCUPATION DE L’AFGHANISTAN PAR LES TALIBANS

LES  AUTORITES  POURRONT-ELLES EVITER  LE MEME SORT  APRES LE DEPART DES FORCES ETRANGERES ?

Le Mali et l’Afghanistan sont deux pays    différents de par leur culture, us et coutume mais partagent en même temps  des similitudes sur le plan sécuritaire.   Chassés  il y a 20 ans  du territoire par les forces internationales, les islamistes  viennent d’occuper à nouveau  le territoire Afghan suite au retrait  des  partenaires de combat. La crainte est aussi grande au Mali  où  les islamistes chassés des  deux tiers  du territoire  qu’ils occupaient il  y a 8 ans  pourraient tenter un retour  suite à l’annonce du départ des Forces  Françaises . Face à la situation,  plusieurs acteurs politiques dont des anciens  ministres estiment que le Mali doit  en tirer des leçons.

 La capacité  des autorités à anticiper  le départ des forces étrangères   qui ne vont pas s’éterniser au Mali est en effet mise à  rude épreuve. Les talibans ont occupé  l’Afghanistan durant 05 ans, de 1996 à  2001, période pendant laquelle   toutes les libertés   démocratiques   ont été compromises.   Les  femmes   avaient l’obligation de porter le voile,  elles n’avaient pas le droit de sortir seules   dans la rue, ni de  travailler ou encore d’aller à l’école. Les lieux de loisirs  étaient tous fermés et plusieurs jeux interdits. Seule la loi islamique   prédominait. Face à  la situation, les Etats- Unis   ont mené  une guerre contre les Talibans   suite  aux attentats  de septembre 2001 à New York.  Après 20 ans de présence sur le sol Afghan, les marines Américains  ont  fait leur valise tout comme  les autres forces de l’OTAN  qui opéraient sur le sol.  Les talibans ont profité  de ce retrait qui, faut-il le souligner,  n’était pas encore   définitif,  pour  occuper  tout  le territoire. L’Armée Afghane   qui n’avait certainement  pas songé à prendre la relève des Forces  Étrangères  est tombée   en l’espace de quelques jours de combat. 

C’est fort de ce constat que   plusieurs

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 17 AOUT 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *