leave application letter for death in family carnaby rise business plan my thoughts essay mind thesis definition women's education essay in kannada why is homework so hard to do
ven. Sep 24th, 2021

POUR AVOIR REFUSÉ DE SIGNER DES ACCORDS AVEC LES DJIHADISTES

LE VILLAGE DE TILENA À BANDIAGARA  ATTAQUÉ PAR LE GSIM, HIER

Plusieurs villages du centre du pays ont été complètement vidés de leurs habitants à cause, non seulement de la crise intercommunautaire qui avait été constatée par moment,   mais aussi et  surtout, par crainte des groupes  terroristes. Certains villages   sont contrôlés par les groupes terroristes qui leur imposent des embargos.

Aussi,  pour mettre fin à toute  attaque   contre les villages, des accords   dits locaux ont été négociés et signés entre  les groupes terroristes et les   autorités villageoises.   Les villages qui refusent  les conditions  posées par les terroristes  font le plus souvent objet d’attaque.

  Dans la journée d’hier  mardi 24 août 2021, les populations de plusieurs villages  qui  ont refusé de signer les accords avec les  djihadistes étaient en alerte. En effet, le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans(GSIM)  à travers la Katiba du Macina avait  conclu des accords avec plusieurs villages  du cercle de Bandiagara.  

«   ils disent qu’ils nous laissent tranquilles à condition qu’on ne dévoile pas  leurs positions  aux Famas et qu’on se comporte comme (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 25 AOUT 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

1 thought on “POUR AVOIR REFUSÉ DE SIGNER DES ACCORDS AVEC LES DJIHADISTES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *