pnp application letter for police officer in philippines thesis on neck pain new year celebration essay for class 2 relaxing life essay dissertation roman mensonge business plan smart cover letter examples for accountant assistant which business plan software is the best
ven. Sep 24th, 2021

NOTE TRIMESTRIELLE DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS DES DROIT DE L’HOMME AU MALI

SUR 527 PERSONNES TUÉES, BLESSÉES OU ENLEVÉES, 287 SONT IMPUTABLES AU GSIM ET AUTRES GROUPES SIMILAIRES

 Les tendances des violations et abus de droits de l’homme au Mali sont en   hausse  de 25% par rapport  au 1er trimestre 2021 .   Dans son rapport publié  hier  lundi 30 août 2021, la Minusma affirme qu’il  y  a eu au moins 527 civils tués, blessés ou enlevés et disparus entre avril et fin juin 2021. Les auteurs   de ces  violations des Droits de l’Homme  sont en majorité constitués par   les  éléments du GSIM  d’Iyad Ag Ghali.

  Il ressort du document que le second trimestre de l’année 2021 a été marqué par une augmentation du nombre de civils affectés par les violations et atteintes aux droits de l’homme et au droit international humanitaire. « Au total, entre avril et juin, au moins 527 civils ont été tués, blessés ou enlevésÉdisparus, soit une augmentation globale de plus de 25% par rapport au premier trimestre (421). Les principaux actes de violence contre les civils et leurs biens ont été commis dans les cercles de Bandiagara, Douentza, Djenne, Koro, Mopti, Niono et Ségou (50%), ainsi que dans ceux de Ansongo et Gao (15%) » . Le rapport précise  que  les violences à l’encontre des civils ont été perpétrées majoritairement par le Jama’at nusrat al Islam wal Muslimin (JNIM), l’Etat Islamique dans le Grand Sahara (EIGS) et autres groupes similaires, lesquels ont tué, blessé ou enlevé 54 % des victimes enregistrées sur l’ensemble du territoire. Viennent ensuite les milices et groupes (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 31 AOUT 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “NOTE TRIMESTRIELLE DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS DES DROIT DE L’HOMME AU MALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *