mer. Déc 8th, 2021

COUR D’ASSISES DE BAMAKO

RECONNU COUPABLE DE VOL ET D’ ATTENTAT À LA PUDEUR SUR UNE MINEURE, L’ACCUSÉ A ÉCOPÉ DE CINQ ANS DE RÉCLUSION.

La Cour d’Assises de Bamako s’est penchée sur l’affaire ministère public contre   Soungalo MOUNKORO alias Zapa jugé pour « vol qualifié, attentat à la pudeur, incitation à la débauche ». L’accusé a été condamné à 5 ans de réclusion.

Nous sommes courant 2019, le jour des faits, la demoiselle Ramata Traoré est alors âgée de 14 ans. Selon l’acte d’accusation Le nommé Soungalo MOUNKORO alias Zapa et la demoiselle Ramata Traoré firent connaissance et ils nouèrent ensemble une relation amoureuse pendant plus de six mois au cours de laquelle cette dernière fuyait régulièrement son domicile pour rejoindre son amant susdit qui l’hébergeait. Habitant tous les deux dans le même quartier à Sirakoro-Dounfing en Commune l du District de Bamako, à l’insu de ses parents, la fillette Ramata TRAORE commença de temps en temps à passer la nuit au domicile de Soungalo MOUNKORO alias Zapa avec qui elle entretint   des rapports sexuels. Puis elle finit par habiter chez celui-ci å deux reprises ; respectivement pendant deux semaines et ensuite durant vingt jours tantôt dans leur quartier, tantôt à Koulouniko pour échapper à la vigilance des parents (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 26 AOUT 2021

GAOUSSOU TANGARA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *