sam. Jan 15th, 2022

CRISE SÉCURITAIRE A SEGOU

LES DÉPLACÉS DE LA RIVE GAUCHE SE MULTIPLIENT DANS LA VILLE

Les assassinats ciblés derrière la rive gauche du cercle de Ségou  font fuir plusieurs populations locales vers la ville. Ces déplacés sont de plus en plus nombreux dans la commune de Sébougou.

Dans nos précédentes parutions, nous avions plusieurs fois évoqué le calvaire des populations de la rive gauche du cercle de Ségou où l’insécurité ne fait que s’accroitre. À la crise sécuritaire

s’ ajoutent les assassinats ciblés sur la base d’appartenance à une communauté ethnique ou sociale  .

Face à la dégradation de la cohésion sociale et la multiplication des assassinats dans les localités derrière le fleuve, plusieurs habitants ont fui. Il ne se passe plus une semaine sans voir nos compatriotes de ces zones traverser le fleuve de Ségou avec leurs affaires et les quelques bétails dont ils disposent.

Dans la ville de Ségou, c’est dans la commune de Sébougou où ils ont pris quartier. Selon nos sources, ils sont au nombre de 321 déplacés venus des localités comme Konan, Bilangourou, Siribala, Farako, Bewani, Doura fuyant l’insécurité et les (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 25 AOUT 2021

DEMBA KONTE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “CRISE SÉCURITAIRE A SEGOU

  1. I keep listening to the reports speak about receiving boundless online grant applications so I have been looking around for the best site to get one. Could you advise me please, where could i acquire some?

  2. You actually make it appear really easy along with your presentation however I to find this matter to be really something that I feel I’d by no means understand. It seems too complicated and extremely wide for me. I’m having a look ahead in your next submit, I will attempt to get the grasp of it!

Comments are closed.