sam. Jan 15th, 2022

ME CHEICK OUMAR KONARE A PROPOS DE L’AFFAIRE BA N’DAW ET MOCTAR OUANE

 « La Cour de Justice n’a aucun moyen de contraindre par la force l’Etat du Mali à s’exécuter » 

L’affaire Ba N’DAW et Moctar Ouane assignés en résidence surveillée depuis le 24 mai 2021 est désormais sur la table de la Cour de Justice de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Si l’organisation sous régionale somme l’Etat malien à « fournir un mémoire »  sur l’affaire d’ici la fin de ce mois d’août, Me Cheick Oumar Konaré, avocat au barreau du Mali a indiqué sur une chaine panafricaine que la Cour de Justice de la CEDEAO « n’a aucun moyen de contraindre par la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 25 AOUT 2021

A.A.D – NOUVEL HORIZON

5 thoughts on “ME CHEICK OUMAR KONARE A PROPOS DE L’AFFAIRE BA N’DAW ET MOCTAR OUANE

  1. Iím amazed, I have to admit. Seldom do I come across a blog thatís equally educative and amusing, and let me tell you, you have hit the nail on the head. The issue is something which too few people are speaking intelligently about. I’m very happy that I found this during my hunt for something regarding this.

  2. Thank you for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do some research about this. We got a grab a book from our local library but I think I learned more from this post. I am very glad to see such excellent information being shared freely out there.

Comments are closed.