does homework help improve learning tourism industry essay writing key elements of business plan business plan frozen yogurt pte academic repeated essay topics sticker shop business plan abstract research proposal example how long should thesis title be
ven. Sep 24th, 2021

API-MALI : MALGRE LES NOMBREUX CHALLENGES, DES RESULTATS ELOQUENTS OBTENUS

MOUSSA ISMAÏLA TOURÉ PEUT PARTIR L’ESPRIT TRANQUILLE ET FIER DU TRAVAIL ABATTU !

Le travail bien fait n’est jamais perdu. Cela « colle » parfaitement à l’œuvre gigantesque abattue par Moussa Ismaïla Touré à la tête de l’Agence pour la Promotion des investissements au Mali (API-Mali). C’est ce qui justifie le pot de départ surprise organisé en son honneur par le personnel.

Les éloges ne manquent pas en ces termes : « Moussa Ismaïla Touré, je suis fier de toi. Tu as marqué cette agence pendant ton passage et tu créeras ce pari du Mali qu’on peut gagner. Malgré les situations socio-politique et sécuritaire difficiles, tu as pu attirer des investisseurs au Mali. Merci pour le service rendu. Nous avons besoin des fils comme toi. Courage et bonne continuation ».

 « Merci au DG Moussa Ismaïla Touré pour le bel exemple donné à la jeunesse malienne et aux cadres… Il faut des modèles pour faire avancer la société, vous en êtes un. Félicitations et bonne suite de carrière… souhaitons que l’Agence pour la Promotion des Investissements du Mali (API-Mali) continue sur sa belle lancée ». « Bonne continuation M. Touré, que le seigneur vous accompagne ». « Félicitations pour le travail abattu M. Touré. Bonne chance à vous pour vos prochaines initiatives que vous allez entreprendre ». « Moussa Ismaïla Touré a été impressionnant comme patron de l’API-Mali. Bravo pour ce parcours et bon vent DG ».  « Bravo Moussa pour le service rendu au Mali et bon vent. Bravo à l’équipe d’API- Mali pour cette belle initiative ».

Il est important de retenir qu’après une riche expérience dans la gestion et le management commercial au Mali et à l’international, M. Moussa Ismaïla Touré est arrivé à la tête de l’Agence pour la Promotion des investissements au Mali (API-Mali) en 2015 avec deux ambitieuses missions en tête : construire une API-MALI forte et changer le narratif du Mali.

A son arrivée, l’API-Mali était plongée dans une crise profonde, c’est-à-direune crise financière avec l’arrêt d’une partie des activités et 5 mois de retards de salaires du personnel ; un manque de ressources humaines compétentes suite au départ de plusieurs employés dans le cadre d’un plan de départs volontaires ;des problèmes de gouvernance et de dysfonctionnement des services et procédures.

Ce n’est pas tout, l’environnement instable avec une dégradation de la situation sécuritaire impactant négativement l’image de notre pays ; une absence d’innovation dans l’amélioration du climat des affaires comme observé à travers le classement du Mali dans le Doing Business de la Banque Mondiale ; un ancrage institutionnel faible pour une agence fortement stratégique telle que l’API-Mali

Il ressort des données que face à l’ensemble de ces défis, il a fallu prendre des décisions courageuses et bâtir les fondements de ce qu’il a alors appelé « une Nouvelle API ».

Cette ambition s’est matérialisée à travers la construction d’une nouvelle vision stratégique reposant sur 5 piliers majeurs : l’amélioration de la perception du Mali auprès des investisseurs potentiels ; la mise en place de démarches innovantes de prospection et de ciblage des opportunités d’investissements ; la facilitation du parcours d’investissement ; l’accompagnement et le suivi post-investissement ; l’amélioration des services du Guichet unique.

Selon les données, malgré les nombreux challenges, les résultats obtenus sont éloquents : 91.000 entreprises créées sur la période 2015-2021 ; 680 milliards d’investissements générés ;  les délais d’obtention des agréments divisés par 4 sur la même période passant de 120 jours en 2014 à 30 jours en 2021 ; l’augmentation de 500% du nombre de création d’entreprises et la réduction des délais de création passant de 25 jours en 2014 à 2 jours en 2021 ; le doublement du budget de l’Agence ; ouverture de 4 Antennes Régionales du Guichet Unique ; digitalisation et dématérialisation des processus métiers ;  mise en place d’outils de gestion comptable et financière et opérationnalisation des organes de gouvernance ; reprise de la collaboration avec les PTF et retour de la confiance en l’API-Mali ; regain de confiance du secteur privé aux structures d’accompagnement publiques ; lancements de services à valeur ajoutée : Women Business Center (WBC) et Aftercare ;renforcement de capacités des Conseillers économiques des Ambassades ;  intenses activités nationales et internationales de promotion de la destination Mali et des opportunités d’investissements. 

Il ressort des données que ce travail a été couronné par Plusieurs reconnaissances nationales et internationales. Toute chose qui permet de comprendre que Moussa Ismaïla Touré peut partir de l’API-Mali l’esprit tranquille et fier du travail abattu et des résultats obtenus. Il est à espérer que son successeur poursuivra l’œuvre afin de porter encore plus haut cette agence clef.

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *