art and design foundation year personal statement steep essay essay syllabus for upsc pdf essay on important of education in english google and stupidity essay write a essay on childhood friend orchard business plan pdf
jeu. Sep 16th, 2021

GESTION DE L’AGENCE NATIONALE DE L’AVIATION CIVILE(ANAC)

343 730 565 FCFA D’IRRÉGULARITÉS FINANCIERES DÉCELÉES PAR LE BVG AU TITRE DES  EXERCICES 2017,2018 ET 2019

Le Bureau du  Vérificateur Général (BVG) vient de publier   son rapport  sur la gestion de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile(ANAC). Les vérificateurs ont décelé  au cours des exercices indiqués  des irrégularités financières   qui se chiffrent à plus de 300 millions  de FCFA.   Ces irrégularités sont reparties entre  les créances non recouvrées pour un montant de 221 747 058 FCFA ; pénalités de retard non retenues pour un montant de 112 188 507 FCFA  et, les  frais d’hébergement non justifiés pour un montant de 9 795 000 FCFA. Pour toute fin utile,   le BVG  a dénoncé les faits au niveau de la section des comptes de la Cour  Suprême  du Mali ainsi qu’au  niveau du pôle  économique et financier du tribunal de la commune III.

C’est un rapport de 92 pages finalisé le 25 août dernier que le Bureau  du Vérificateur  Général     a publié sur la mission  effectuée au niveau de l’ANAC   du 23 Novembre  2020  à sa  publication : « L’objectif de la mission est de s’assurer dans quelle mesure la gestion de l’ANAC est faite conformément aux textes réglementaires et aux procédures en vigueur. Il s’agit de s’assurer d’une part de la collecte et du reversement exhaustifs des recettes et d’autre part de la justification de toutes les dépenses effectuées par l’ANAC »  précise   le rapport.

Dans le cadre de cette mission de vérification, l’examen des dépenses a porté sur les marchés, les demandes de renseignements et de prix, les indemnités de déplacement, les dépenses d’entretien des véhicules et toutes autres dépenses effectuées par l’ANAC pour les exercices 2017, 2018 et 2019. La vérification financière de l’ANAC a permis de mettre en exergue des irrégularités liées au non-respect des textes législatifs et réglementaires et aux procédures de gestion en vigueur.

Au nombre des irrégularités administratives, l’équipe de vérification a retenu le non-respect des dispositions du manuel de procédures, le non renouvellement du mandat du PCA, les dysfonctionnements dans les traitements et (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU 02 SEPTEMBRE 2021

Synthèse de MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *