multimedia essay meaning boots essay case manager cover letter thesis power point background current essay topics 2019 for school students example of an application letter to join a choir disney college program cover letter a streetcar named desire essay intro
ven. Sep 24th, 2021

MOHAMED CHERIF KONE, PRESIDENT DE L’AMPP ET DE LA REFSYMA, AU PRESIDENT DE LA TRANSITION

 « Le Mali nouveau auquel nous rêvons tous ne saurait se réaliser en encourageant des actes de forfaiture »

Suite à l’abrogation de son décret de nomination à la Cour Suprême par le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, le président de l’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants (AMPP) et de la Référence Syndicale des Magistrats (REFSYMA), M. Mohamed Chérif Koné a décidé de réagir. 

Dans sa réaction, le président de l’AMPP et de la REFSYMA laisse entendre ce qui suit : « En tant que magistrat convaincu, en réaction au Décret N° 2021-0585ÉPT-RM du 08 SEP 2021 me concernant et que je vins de découvrir sur les réseaux sociaux, je voudrais, avant toute chose, rendre grâce à Allah SWT qui m’a toujours donné la force et l’inspiration nécessaires dans le noble combat pour le triomphe de la Vérité et de la Justice ».

Il rappelle au Président de la Transition qu’un   avocat général près la Cour Suprême dont le rôle est défini par les Principes Directeurs définis dans le cadre des Nations Unies, applicables au rôle des magistrats du parquet, est protégé par la loi organique régissant la Cour Suprême, le Statut de la Magistrature, ainsi que par des instruments internationaux qui lient le Mali tels: le Statut Universel du Juge et les Normes de Conduite élevées applicables aux magistrats du Ministère public, définies à l’échelle internationale par 1’Association Internationale des Procureurs et poursuivants.

Aux dires de Mohamed Chérif Koné, la question qui l’oppose aujourd’hui aux premiers responsables de la Cour Suprême, ne serait pas posée si le procureur général de l’époque, actuel Président de la Cour Suprême, n’avait pas fait main basse pendant plus de trois (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 14 SEPTEMBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *