ven. Déc 3rd, 2021

CHRISTOPHER FOMUNYOH, DIRECTEUR REGIONAL POUR L’AFRIQUE AU NATIONAL DEMOCRATIC INSTITUTE FOR INTERNATIONAL AFFAIRS (NDI)

« La plupart de nos pays n’arrivent pas encore à accorder aux femmes un accès équitable au pouvoir décisionnel… »

Dans Ahou Attitude Magazine, M. Christopher FOMUNYOH, Directeur Régional pour l’Afrique au National Democratic Institute for International Affairs (NDI-Dashingthon DC) aborde plusieurs questions. 

Selon lui, en tant que Directeur Régional et haut cadre de la maison, il participe à la conception des Projets d’assistance technique aux partenaires et autres acteurs engagés dans le renforcement et dans la consolidation de la démocratie et la bonne gouvernance.

Mr  FOMUNYOH supervise la mise en œuvre des projets par le staff du siège à Washington DC et les équipes pays où ils ont des représentations :  «C’est un travail riche et dense qui vous ouvre beaucoup de portes et d’opportunités, car il vous arrive de côtoyer au quotidien les activistes socio-politiques, tout comme les acteurs de la société civile, les leaders des partis politiques, et les élus au plus haut niveau. Pareil pour mes collègues qui travaillent sur d’autres continents, car le NDI dispose des bureaux dans 57 pays à travers le monde, rependus sur cinq continents. Et notre travail se fait de manière non-partisane et, étant financé par le Congrès américain et les bailleurs comme l’Agence Américaine pour le Développement (USAID) et autres, nos activités ne coûtent rien aux structures ou aux pays d’accueil », a-t-il précisé.

A propos de la place des femmes dans la vie politique américaine,  M. Christopher FOMUNYOH note qu’on constate que même certaines vieilles démocraties souffrent d’un décalage inacceptable entre les aspirations des femmes et leur place dans les plus hautes instances du pouvoir politique. Pour lui, il était temps que les femmes retrouvent leur voix pour dénoncer les préjudices qu’elles subissent, et que les auteurs soient tenus pour responsables et paient aussi le coût. C’est aussi rassurant pour les femmes de savoir qu’elles sont soutenues dans leurs revendications par la société de nos jours qui ne tolère plus les abus masochistes du passé. M. FOMUNYOH estime qu’  « il  est vrai que les politiques ont souvent été les plus fautifs, mais le drame est que ces violences physiques, et même psychologiques contre les femmes se retrouvaient dans tous les secteurs et professions » .  

Sur la question concernant deux femmes politiques dont il apprécie le travail, M. FOMUNYOH

a laissé entendre ce qui suit : « Je citerais d’abord Angela Merkel qui, d’origine modeste en ce qui était alors l’Allemagne de l’Est, elle a non seulement su conquérir le pouvoir dans une Allemagne réunifiée, elle a su gérer ce pays pendant 16 ans en le rendant plus prospère et plus unifié, et cela, sans fracas ni arrogance autre mesure. Et je mettrais dans cette catégorie aussi Mme le président du Conseil d’Administration du NDI, Madeleine Albright, ancienne Secrétaire d’Etat américaine, qui, en dépit d’avoir été par deux fois réfugié dans son enfance, a su gravir tous les échelons de l’académie et du monde politique pour être la première femme à occuper ce poste dans l’histoire américaine ». 

Par ailleurs, le Directeur Régional pour l’Afrique au(…)

.

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

10 thoughts on “CHRISTOPHER FOMUNYOH, DIRECTEUR REGIONAL POUR L’AFRIQUE AU NATIONAL DEMOCRATIC INSTITUTE FOR INTERNATIONAL AFFAIRS (NDI)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *