jeu. Jan 13th, 2022

DÉJA SÉRIEUSEMENT FRAGILISÉ DANS TOUS SES SEGMENTS

LE MALI PEUT-IL SUPPORTER DES SANCTIONS DRACONIENNES DE LA CEDEAO ?

Conscients des difficultés que traverse le peuple malien depuis plusieurs années, après le double coup d’Etat militaire, les Chefs d’Etat Ouest-Africains n’ont pas voulu être très durs envers notre pays. C’est pourquoi, ils n’ont pas pris d’autres sanctions que celle relative à la  suspension du Mali de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Au départ s’il y avait une volonté affichée des autorités en charge de la Transition en vue de mettre en œuvre les exigences de la Conférence des Chefs de la CEDEAO, de plus en plus, l’espoir suscité commence à s’enliser.

La Conférence des Chefs de la CEDEAO pense que les autorités de la Transition sont en train de trainer les pieds. Elle estime que celles-ci n’œuvrent pas pour la tenue des élections à date, c’est-à-dire en février 2022. Au regard de tout ce qui précède, lors du sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le 16 septembre 2021, la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO a jugé nécessaire de passer à la vitesse supérieure en vue de contraindre les (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

AUTEUR

6 thoughts on “DÉJA SÉRIEUSEMENT FRAGILISÉ DANS TOUS SES SEGMENTS

  1. F*ckin’ amazing things here. I’m very glad to see your post. Thanks a lot and i’m looking forward to contact you. Will you kindly drop me a mail?

  2. Hello there, just turned out to be receptive to your blogging site through Bing, and found that it is seriously beneficial. I’ll be grateful if you decide to maintain these.

Comments are closed.