ven. Déc 3rd, 2021

RETRAIT PARTIEL DES ÉFFECTIFS DE LA FORCE BARKHANE FORCES FRANÇAISES

LE PROCESSUS DE « TRANSFERT » VIENT D’ÊTRE ENTAMÉ ET PRENDRA FIN AU PLUS TARD LE 31 DÉCEMBRE 2021

De 5100 hommes, Barkhane    va passer à 2 500 éléments  d’ ici janvier 2022  selon les prévisions. Le retrait partiel   a débuté courant première semaine du mois de Septembre  et se poursuivra jusqu’à  la fin de l’année. Une confirmation d’un  Conseiller en communication de Barkhane que la rédaction du Nouvel Horizon a joint , et   qui  précise que   les forces Françaises  n’occuperont plus  au 1er janvier 2022  « les emprises de    Kidal, Tessalit et Tombouctou  afin de nous adapter à la nouvelle posture des groupes terroristes et d’accompagner la prise de responsabilité des pays de la région ».

 Toutefois, la France  qui a tiré les leçons du retrait américain de l’Afghanistan  restera au Mali : « Nous ne partons pas, nous nous adaptons à la réalité du terrain, en allant vers davantage de coopération, avec les Sahéliens, et avec les partenaires internationaux, notamment européens . On est obligé de tenir compte de l’image rétinienne de ce qui s’est passé en Afghanistan, ce départ précipité », a fait  savoir Mme Florence Parly, ministre des Armées de la France.

 L’annonce de la « transformation profonde » de la Force Barkhane  par le Président  Emmanuel Macron  est  en train de prendre corps depuis  une dizaine de jours. En effet, les bases   françaises de Kidal, Tessalit et Tombouctou connaissent des mouvements des troupes qui quittent peu à peu  la zone. Selon un conseiller   communication de   la force Française, il indique que   l’on assiste non pas à un « dégrafage » mais   plutôt à  un « transfert » . « Nous respecterons le calendrier annoncé, à savoir le transfert de nos empreintes militaires du Nord-Mali avant la fin de l’année (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “RETRAIT PARTIEL DES ÉFFECTIFS DE LA FORCE BARKHANE FORCES FRANÇAISES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *