lun. Déc 6th, 2021

APRÈS LA CEDEAO, L’ONU FAIT PRESSION SUR LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION

LES MEMBRES DU CONSEIL DE SÉCURITÉ ATTENDUS À BAMAKO POUR EXIGER LA TENUE DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS 

Quelques jours après la réception du second rapport trimestriel du secrétaire General de l’ONU   sur la situation  du Mali et  le passage du Premier ministre  Dr Choguel K MAIGA à la tribune de l’ONU, le Conseil de Sécurité des nations unies   va mener une mission au Mali en fin de cette semaine.  Il s’agira pour les membres de la plus haute instance des Nations Unies de  faire le constat de la situation sociopolitique et sécuritaire mais aussi, inviter les autorités   à  la tenue dans les plus brefs délais des  élections  présidentielles. Une invitation qui intervient  une semaine après celle du Président Ghanéen, président  en exercice de la CEDEAO  Nana Akufo Addo. 

  Depuis l’avènement de la démocratie   au Mali, jamais la situation politique du pays n’a suscité autant d’intérêt que ces derniers mois avec la venue des militaires au pouvoir et d’un  (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 21 OCTOBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *