lun. Déc 6th, 2021

DISCOURS À LA TRIBUNE DE L’ONU, ACCUSATIONS À L’ENCONTRE DE LA FRANCE, CHOGUEL KOKALLA MAIGA TIENT À ÊTRE CLAIR :

« Je voudrais que tout le monde comprenne, au Mali comme les amis du Mali, que je ne suis qu’un émissaire »

Adulé par une grande partie du peuple, et   vomi par   certains partenaires du Mali à cause du discours qu’il a prononcé sur la tribune des Nations  Unies, le premier ministre  Dr Choguel Kokalla MAIGA a affirmé qu’il n’était que le porteur d’un message.  Cette précision du Premier ministre est de taille  dans cette affaire de discours qui a   ébranlé la coopération  entre le Mali   et particulièrement    la France. «  Je voudrais   que  tout le monde comprenne  au Mali et à l’extérieur  et que  les Amis du Mali aussi comprennent que  je suis un  émissaire. Le message que j’étais parti transmettre aux  Nations Unies  est un message du peuple  Malien que le Président de  la Transition m’a chargé  de   dire à l’endroit  indiqué ».

Le premier ministre a été qualifié de (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 01 OCTOBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “DISCOURS À LA TRIBUNE DE L’ONU, ACCUSATIONS À L’ENCONTRE DE LA FRANCE, CHOGUEL KOKALLA MAIGA TIENT À ÊTRE CLAIR :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *