mer. Déc 8th, 2021

EXPULSION DU REPRESENTANT RÉSIDENT DE LA CEDEAO AU MALI

L’ ACTION RÉPUBLICAINE POUR LE PROGRÈS (ARP) INVITE LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE ET LA CONCERTATION

Dans un communiqué en date du 26 octobre 2021, le premier Vice-président Docteur Modibo M. SOUMARE a réagi au nom de l’Action Républicaine pour le Progrès (ARP) suite à l’expulsion du Représentant Résident de la CEDEAO au Mali, M Hamidou BOLY.

Le 25 octobre 2021, le Gouvernement de la République du Mali, à travers le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale M. Abdoulaye DIOP, avait déclaré le Représentant spécial de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  ” persona non grata“, dans notre pays.

Selon le Ministre DIOP : « Nous n’avons pas de problèmes avec les décisions qui ont été prises ces derniers temps par la CEDEAO…Les faits qui lui sont reprochés n’ont rien à voir avec l’organisation. C’est plus grave : l’intéressé est impliqué dans des activités de déstabilisation contre la transition, nous avons des preuves ».

Ces arguments tenus ne convainquent pas (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 28 OCTOBRE 2021

ALIMA SOW – NOUVEL HORIZON

1 thought on “EXPULSION DU REPRESENTANT RÉSIDENT DE LA CEDEAO AU MALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *