lun. Déc 6th, 2021

GRAND PRIX MOOV AFRICA DE CYCLISME

ISSIAKA COULIBALY DU CLUB CYCLISTE DE L’USFAS SUR LA PLUS HAUTE MARCHE DU PODIUM DE LA 7EME EDITION

Après la tenue du Championnat national de cyclisme délocalisé à Ségou courant septembre dernier, la Fédération malienne de cyclisme (FMC) en collaboration avec son sponsor officiel, Moov Africa a organisé, ce samedi 16 octobre 2021 sur le boulevard de l’indépendance, la 7ème édition du Grand prix Sotelma-Malitel (Moov Africa). Disputé sur une distance de 120 km du Boulevard de l’indépendance- Aéroport international Modibo Keita – Aéroport international Modibo Keita – Kati deux fois et Avec trois points chauds. Ce sont cent (100) coureurs issus de plusieurs clubs qui sont venus rivaliser lors de cette 7ème édition du Grand prix Sotelma-Malitel (Moov Africa). Une occasion pour la FMC de magnifier toute sa satisfaction de la bonne collaboration tissée avec son sponsor officiel qui est Sotelma/Malitel (Moov Africa)

La rencontre était placée sous la haute présence de Mamadou Sinsy Coulibaly président d’honneur de la fédération Malienne de Cyclisme (FMC). Elle a enregistré la présence du président de la fédération Malienne de cyclisme, Sidy Bagayoko, du représentant de MOOV AFRICA MALITEL, et plusieurs amoureux du cyclisme malienne.

A l’issue d’une longue course de 4h 19 min, Issiaka Coulibaly du club cycliste de l’USFAS qui a surclassé ses adversaires du jour, tel que Daouda Djiré et Drissa Bamba.

Soulignons que le premier sprint intermédiaire, c’est à dire le point chaud,  a été remporté par Mamadou Togola, alors que le deuxième a aussi été remporté par Alassane Sangaré et le troisième par Badian Diarra.

Auparavant le président de la Fédération Malienne de Cyclisme, Sidy Bagayoko a          précisé dans son allocution que l’évènement qui nous réunit, ce jour, est désormais un acquis. « Si tant est,  qu’une tradition n’est autre chose qu’aucune expérience qui a réussie, le Grand Prix Moov Africa Malitel, dont la septième édition d’affilée va démarrer dans les instants qui suivent, en est une bien établie dans le calendrier cycliste malien ».

Selon lui, « cette édition 2021, apparaît ainsi comme une consécration. Elle gagne en relief en raison de l’actualité cycliste mondiale. Et, elle se tient à six jours seulement après la participation de nos cyclistes au Grand Prix Chantal BIYA qui s’est déroulée au Cameroun du 06 au 10 octobre. Avant, ils avaient pris part au Championnat mondial junior du 1er au 05 en Egypte. A celui-ci avait succédé, à l’occasion du 61ème anniversaire de notre indépendance le 22 septembre dernier, le Grand Meeting de Niéna parrainé par Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, évènement qui fut un moment d’apothéose.  A cette occasion, la Fédération Malienne de Cyclisme avait eu l’immense bonheur de dévoiler l’acquisition à Niéna d’un grand espace sur lequel sera érigé un vélodrome aux normes internationales », a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a affirmé que dans deux semaines après le désormais illustre Grand PRIX MOOV AFRIA MALITEL d’aujourd’hui, « nos braves cyclistes prendront part, avec des ambitions légitimes de succès, au Tour du Faso qui se déroulera du 29 octobre au 07 novembre au Burkina Faso. Dans cette dynamique de bonnes nouvelles, je puis vous annoncer la tenue de la dixième édition du Tour du Mali qui sera courue du 03 au 07 février 2022. Le Tour du Mali, il faut le souligner avec force, est inscrit et validé dans le calendrier de l’Union Cycliste Internationale (UCI). Ce n’est pas tout. L’engouement qu’il suscite au plan international a déjà enregistré la manifestation d’intérêt de plusieurs pays européens. Ainsi, en plus de la participation du Maroc à l’édition de février prochain, l’Europe sera, elle, représentée par des coureurs de bon niveau de la France, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas.

En raison tout ce qui précède, le cyclisme malien mérite d’être considéré à juste titre comme faisant partie des porte-drapeau du Mali éternel » .

Quant à la course proprement dite elle a été remportée par Issiaka Coulibaly de l’USFAS au cours d’un sprint massif en 4h 19 min. Il succède donc à son partenaire de club, Bourama Diarra, suivi par Daouda Djiré et Drissa Bamba tous du club cycliste d’AIRNESS de Nièna.

Au chapitre des récompenses, les dix premiers ont été primés de 150 000 FCFA à 10 000 FCFA.

Le classement général des 5 meilleurs se classe comme suit :  

1. Issiaka Coulibaly du club cycliste de l’USFAS

2. Daouda Djiré  du club cycliste AIRNESS de Nièna

3. Drissa Bamba AIRNESS de Nièna

4. Seydou Djiré du club cycliste AIRNESS du Mali

5. Alassane Sangaré

Club Cycliste de N’tjibala

Vivement la prochaine édition !

ALPHA C. SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *