lun. Déc 6th, 2021

KADIDIA FOFANA A PROPOS DE LA TENUE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN FEVRIER 2022

 « Si on ne trouve pas de solution a la securite, est-ce qu’on pourra trouver une solution aux elections ? »

La Présidente du Collectif des Amazones du Mali et du Mouvement Anté An SEN Bola, Kadidia FOFANA a accordé une interview à un de nos confrères ce Jeudi 28 octobre 2021, dans laquelle elle s’est exprimée sur les sujets brulants du moment notamment l’insécurité, la tenue des élections aux dates prévues et l’expulsion du Représentant Spécial de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest-CEDEAO au Mali, M. Hamidou BOLY.

Après avoir démissionné de son poste au Ministère de la Réconciliation, Kadidia FOFANA, élue communale à la mairie de la Commune II, continue de s’impliquer dans la vie politique de l’Etat. Lors de son interview, elle a affirmé que « l’insécurité doit interpeller tous les Maliens. Parce que quand on parle d’un pays c’est qu’il y a la sécurité. Sans sécurité, on ne peut ni parler de développement, ni de manger à sa fin, de l’éducation. Aujourd’hui les maliens ne souhaitent que la sécurisation de la population et de leurs biens.

 Cette sécurité tant souhaitée par les Maliens, certes, tarde à venir mais elle est l’argument principal du gouvernement de la transition pour repousser la tenue des élections aux dates prévues. »

 D’ailleurs, Kadidia FOFANA a rappelé (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

ALIMA SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *