lun. Déc 6th, 2021

MAOULOUD 2021 : LE CHERIF OUSMANE MADANI HAIDARA S’ADRESSANT AUX AUTORITES DE LA TRANSITION

 « Si des manifestions du genre s’organisent, le gouvernement doit les prendre en pleine charge. Nous n’allons pas les remercier pour ça car c’est notre droit »

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 octobre 2021, le Guide spirituel des Ançardine, Chérif Ousmane Madani HAIDARA a tenu la traditionnelle cérémonie de prêche pour commémorer la naissance du Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) – Maouloud, au stade  du 26 Mars de Bamako.

Tenu dans un contexte particulier, puisque ledit stade est en chantier, après avoir demandé à ses fidèles de respecter les consignes et de « garder un œil à tout et éviter de gâter les choses », HAIDARA a fait savoir aux autorités transitoires qu’ils « doivent prendre en pleine charge » de telles cérémonies. 

Effectivement les stades de football ont finalement été ouverts aux rassemblements des fidèles. Même si le Ministère des sports avait formellement interdit l’organisation des événements autres que le sport dans les stades dont certains sont en rénovation, depuis le 21 juin dernier. Toutefois les autorités en charge du Culte et des Affaires Religieuses avaient rassuré que des dispositions sont prises pour éviter la propagation de la Covid-19.

C’est pourquoi le Stade du 26 mars, lieu où le guide religieux chérif Ousmane Madani HAIDARA et ses adeptes célèbrent la fête de Maouloud depuis des années,  fut bondé de monde. Raison pour laquelle il a tenu à leur demander « de prendre soin du stade car le Ministre a pris un gros risque en acceptant de nous le céder pour le Maouloud. Sachez que toutes les autorités sont d’accord.  Donc nous devons être disciplinés afin d’éviter tout désagrément. De la même manière dont nous sommes venus trouver les lieux, faisons-en sorte de les laisser à l’état actuel.  C’est ce que nous vous demandons durant toute la fête. Gardez un œil à tout et éviter de gâter les choses. Même une feuille du gazon ne doit être enlevée. Tout doit rester intact. »

Aussi, HAIDARA a précisé l’implication de ses fidèles pour le bon entretien des lieux lors des dernières Editions : « Je l’ai dit au Ministre, nous sommes fiers de faire nos prêches ici (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

ALIMA SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *