lun. Déc 6th, 2021

LA PLATEFORME «UNIS POUR LE MALI» EN CONFÉRENCE DE PRESSE HIER

UN M5-BIS AVEC LA CMAS DE L’IMAM MAHMOUD DICKO EN GESTATION

Moins de 24 heures après concrétisation des menaces de la CEDEAO, Dr Choguel Kokalla MAÏGA fait face à une nouvelle pression venant cette fois-ci de l’intérieur. Il s’agit notamment d’un rassemblement de quarante et une (41) organisations dont la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de l’Imam Mahmoud DICKO qui exigent des résultats dans la conduite de la Transition.

Face aux médias hier jeudi 18 novembre 2021 à la Bourse du Travail, les membres de la Plateforme ont littéralement peint en noir les actions du Gouvernement et trouvent que les solutions que les autorités de la transition ont proposées n’ont été que des discours. Les différents témoignages au cours de la rencontre laissent penser qu’un front de contestation contre le Gouvernement est en train de prendre corps.

Quelques jours après la mise en place de leur Plateforme, le Coordinateur général, M. Ibrahima KEBÉ et les autres membres de «Unis pour le Mali» étaient, hier jeudi 18 novembre 2021, à la Bourse du Travail pour leur premier échange avec les médias.

Il s’agissait surtout pour la nouvelle Plateforme de donner son point de vue sur l’évolution de la situation nationale mais aussi, de faire des propositions de sortie de crise. De la conviction de la Plateforme «l’heure est grave» en raison de la fermeture des écoles dans les localités du centre, des déplacements massifs des populations à cause de l’insécurité, entre autres.

«Les déguerpissements anarchiques, les recrutements aléatoires et bien d’autres injustices sociales ont fini de tuer l’espoir de populations démunies et désabusées», a fait savoir le Secrétaire de la Plateforme, M. Youssouf Daba DIAWARA non moins, coordinateur de la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de l’Imam Mahmoud DICKO.

Il a ajouté que le Gouvernement actuel ne semble pas prendre la mesure du drame que les populations vivent. «À ce jour, il n’a proposé comme solution à ces enjeux majeurs que des discours et une assise dite nationale», a ajouté le leader de la CMAS au compte de la Plateforme.

Aussi, c’est (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 19 NOVEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

1 thought on “LA PLATEFORME «UNIS POUR LE MALI» EN CONFÉRENCE DE PRESSE HIER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *