lun. Déc 6th, 2021

L’UNION EUROPÉENNE SUR LES TRACES DE LA CEDEAO POUR SANCTIONNER LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION

« Nous avons convenu d’établir un cadre dédié aux mesures restrictives au Mali soutenant la décision prise par la CEDEAO », dixit Josep BOREL

Les Ministres des Affaires Étrangères des 27  pays de l’Union Européenne  ont pris la décision d’accompagner la CEDEAO  dans son régime de sanction contre  les autorités de la Transition au Mali .

Dans une déclaration   attribuée au Haut Représentant de l’Union Européenne M. Josep BOREL,  il ressort  que des mesures sont en cours de mise en  œuvre en vue de sanctionner ceux qui entravent la Transition.

  C’est à la demande de la France que les    ministres des Affaires Étrangères de l’Union Européenne ont examiné les résolutions du dernier sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO   concernant la situation au Mali. Il s’agissait particulièrement pour   Jean Yves Le Drian, le ministre français des affaires étrangères d’inviter ses homologues européens à appuyer les sanctions de la CEDEAO. C’est ainsi que lors de leur réunion qui s’est ouverte le  mardi 15 novembre  2021 à Bruxelles, le Conseil des ministres des Affaires Etrangères a décidé d’appliquer les sanctions  prononcées contre les autorités de la Transition par la CEDEAO.

 En parlant de (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 17 NOVEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *