lun. Déc 6th, 2021

OUVERTURE DU PROCÈS DE BAKARY TOGOLA ET AUTRES POUR ATTEINTE AUX BIENS PUBLICS

DÉTENDU A LA BARRE, L’INCULPÉ NIE LES FAITS EN BLOC

Habillé en grand boubou bazin  trois pièces de couleur grise  et chapelet à la main, c’est  sous bonne escorte que Bakary TOGOLA  installé dans une 4X4   noir aux vitres teintées  a  fait son apparition   à la Cour d’appel de Bamako.  Aux environs de 09 heures 15 minutes, lui et ses coaccusés ont fait    leur entrée dans la salle d’audience Boubacar Sidibé de la Cour d’appel de Bamako.

 Dans ses yeux on pouvait lire « l’espoir »  surtout que la salle était remplie des soutiens de l’homme, venus de Koutiala, Bougouni, Sikasso, Fana , sans  oublier Koumantou.

 Près de  200 paysans  étaient  également visibles en petit  groupe dans la cour  de la juridiction. Tous espéraient un verdict rendu le même jour ce, en faveur de Bakary TOGOLA.    Cela sans compter sur la complexité du dossier  que   les magistrats entendent vider  pendant plusieurs jours encore.  C’est dire que les cotonculteurs  venus de l’intérieur pour soutenir doivent encore « prendre leur mal en  patience »   car les débats s’annoncent longs. À   la lecture de l’arrêt de renvoi des accusés devant la Cour  d’Assises  Spéciale  consacrée aux Crimes économiques, l’ancien  président de l’APCAM  et  président de la Confédération  des Producteurs  de coton au moment des faits   a nié tout en  bloc .

Bakary TOGOLA  a estimé  que  (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 23 NOVEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *