mar. Déc 7th, 2021

POUR « MENACES, TENTATIVE D’ENLEVEMENT ET VIOLATION DE DOMICILE »

HOUSSEÏNI AMION GUINDO PORTE PLAINTE CONTRE X UNE SEMAINE APRÈS LES FAITS

Le vendredi 12 novembre 2021, le président de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM), M. Housseïni Amion Guindo a informé l’opinion nationale et internationale qu’il a été victime d’une tentative d’enlèvement à son domicile, le jeudi 11 novembre 2021.

Puisque les autorités en charge de la Transition donnent l’impression qu’elles ont des dents contre ceux qui critiquent la manière dont les affaires publiques de notre pays sont gérées, les uns et les autres ont vite fait le lien.  On  se rappelle que le 4ème vice-président du Conseil National de Transition (CNT), M. Issa Kaou N’Djim et le premier avocat général près la Cour Suprême du Mali, le Magistrat de Grade Exceptionnel, Cheick Mohamed Chérif Koné ont perdu leurs postes respectifs suite à leurs prises de position contre la façon de faire des autorités de la Transition. 

Au moment des faits, M. Housseïni Amion Guindo était le président du Cadre d’Echange des Partis et Regroupements des Partis Politiques pour une Transition Réussie au Mali qui est farouchement opposé aux autorités de la Transition.

Ce Cadre rejette tout venant du Gouvernement Choguel Kokalla Maïga. Si le Gouvernement est « au four et au moulin » pour l’organisation des Assises Nationales de la Refondation (ANR), les membres du Cadre d’Echange réaffirment qu’ils ne prendront pas part à cette rencontre.

Au regard de (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 22 NOVEMBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *