mar. Déc 7th, 2021

PRÉOCCUPÉS PAR LE « CHANGEMENT ANTICONSTITUTIONNEL DE GOUVERNEMENT ET LES ACTIONS EN VIOLATION DES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ »

LES ETATS-UNIS ANNONCENT LE RETRAIT DU MALI DE L’AGOA À PARTIR DU 1ER JANVIER 2022 SI RIEN N’EST FAIT

Regagnant l’AGOA  en  2014 après sa suspension suite au coup d’Etat de  Mars  2012, le Mali  est de nouveau menacé de  retrait de  la Loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA).  L’annonce a été faite hier  mardi 2 novembre 2021  par  l’ambassadrice Américaine Katherine Tai en charge du commerce extérieur. «  Les crises  politiques et humanitaires  au Mali, en Éthiopie  et en Guinée préoccupent vivement l’Administration. Ils seront retirés  de l’AGOA dans 60 jours  à moins que le leur gouvernement  ne prennent des mesures urgentes pour résoudre  ces problèmes et retrouver leur éligibilité  »,  a martelé l’Ambassadrice Katherine Tai.

L’AGOA (African growth opportunities Act), ou  loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique,  rentre dans le cadre des préférences tarifaires non réciproques et  a  pour objectif de promouvoir la croissance économique des pays de l’Afrique subsaharienne, d’encourager le commerce et les investissements entre les États-Unis d’Amérique et les pays de l’Afrique Subsaharienne.  Conformément à sa politique commerciale ouverte au monde, le Mali  a été éligible    à la Loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA) qui a été votée en  l’an 2000 sous l’égide du président Bill Clinton.

 À travers  son statut , il s’agissait  pour  (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 03 NOVEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “PRÉOCCUPÉS PAR LE « CHANGEMENT ANTICONSTITUTIONNEL DE GOUVERNEMENT ET LES ACTIONS EN VIOLATION DES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *