lun. Déc 6th, 2021

RENCONTRE ENTRE L’AMBASSADEUR DE L’UNION EUROPEENNE BART OUVRY ET LE MINISTRE ABDOULAYE DIOP

DES ÉCHANGES SUR FOND DE PROBABLES SANCTIONS DE L’UNION EUROPÉENNE CONTRE LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION

Alors que les sanctions de la CEDEAO contre les autorités de la transition sont soutenues par le Conseil des Ministres des Affaires Étrangères des 27 pays de l’Union Européenne (UE), les discussions se poursuivent à Bamako. Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye DIOP a reçu ce mardi 16 novembre 2021 l’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Mali, Bart OUVRY pour échanger sur la situation sécuritaire dans le pays, le processus de Transition en cours et les défis communs à relever.

Lors de la réunion du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Union Européenne (UE) qui s’est ouverte le lundi 15 novembre 2021 à Bruxelles, Jean Yves Le Drian, le Ministre Français des Affaires Etrangères avait invité ses homologues européens à appuyer les sanctions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) concernant la situation au Mali.

C’est ainsi que le Conseil des Ministres des Affaires Etrangères a décidé d’appliquer les sanctions prononcées par la CEDEAO contre les autorités de la Transition. 

Aussi, Ils ont évoqué « la détérioration de la situation au Mali où les élections prévues en février ont été illégitimement reportées par les dirigeants de la transition ». Face à (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 18 NOVEMBRE 2021

ALIMA SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *