lun. Déc 6th, 2021

RÉSOLUTIONS DU DERNIER SOMMET EXTRAORDINAIRE DES CHEFS D’ETAT DE LA CEDEAO

CHACUN Y  VA  DE SON INTERPRÉTATION

  Les chefs d’Etat de la CEDEAO  étaient en Sommet extraordinaire, troisième du genre,  le dimanche dernier pour  échanger sur la crise politique   au  Mali et en Guinée.

S’agissant du cas malien, la conférence des Chefs d’Etat a prononcé des sanctions à l’encontre des  autorités de la Transition et    les membres  de leurs familles.  Des sanctions supplémentaires sont envisageables   lors  du prochain Sommet prévu   le 12 décembre prochain si la CEDEAO ne constate pas d’améliorations  dans le cadre de l’organisation des élections. Au niveau national, acteurs politiques et citoyens   ont des avis contradictoires sur le sujet. Toujours est-il que tous espèrent que la situation change le plus rapidement possible.

LE GROUPEMENT POLITIQUE ACTION POUR LA REPUBLIQUE (ARP)

« Dans le contexte actuel, il est déplorable que (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 10 NOVEMBRE 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *